Articles

La perle et la coquille = Nadia Hashimi

Image
Kaboul, 2007. Depuis qu'il a été enrôlé dans les forces talibanes, le père de Rahima n'est plus que l'ombre de lui-même. Sans lui, sa mère et ses soeurs n'ont pas le droit de quitter la maison.

Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui autorise sous certaines conditions, à travestir une fille jusqu'à ce qu'elle soit en âge de se marier. Rahima devient alors Rahim, et découvre une liberté qui va faire naître en elle un désir d'émancipation aussi fort que celui qu'éprouva son aïeule, Shekiba, un siècle plus tôt. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan. (Amazon)

Mon avis : 

Un récit plus que touchant quand on sait que malheureusement c'est la réalité. Mais il faut noter que cette pratique de non respect de la femme se passe surtout chez les Pachtos, d'ailleurs ce sont eux qui constituent le groupe des Talibans. 
L'histoire est merveilleusemen…

La lettre volée = Edgar Allan Poe

Image
Dans cette nouvelle, le détective Auguste Dupin est informé par G..., le préfet de police de Paris, qu'une lettre de la plus haute importance a été volée dans le boudoir royal. Le moment précis du vol et le voleur sont connus du policier, mais celui-ci est dans l'incapacité d'accabler le coupable. Malgré des fouilles extrêmement minutieuses effectuées au domicile du voleur, G... n'a en effet pas pu retrouver la lettre. (Amazon)

Mon avis :

Lecture sympathique et le style bien propre à l'auteur. J'ai aimé les détails des scènes de fouille qui m'ont semblé vraiment exagérées mais nécessaires à l'histoire. Un peu barbant parfois lorsque il s’embarque dans ses explications alambiquées, mais fort  heureusement le récit est court ;)

Ma note : 3/5

Un long chemin vers la liberté = Nelson Mandela

Image
Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l'issue de vingt-sept années de détention.Rarement une destinée individuelle se sera aussi étroitement confondue avec le combat d'un peuple et le devenir d'une nation. Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d'avocats noirs et devenir un des leaders de l'ANC. Dès lors, à travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l'homme clef pour sortir son pays, l'Afrique du Sud, de l'impasse où l'ont enfermé quarante ans d'apartheid.Document majeur sur un des grands bouleversements de la fin du xxe siècle, ce livre est aussi le témoignage d'un combat exemplaire pour la dignité humaine.(Amazon)

Mon av…

Kaboul était un vaste jardin = Qais Akbar Omar

Image
" Lire ce témoignage, c'est comprendre l'Afghanistan tel qu'il existe aujourd'hui. "
Khaled Hosseini, auteur des Cerfs-volants de Kaboul 

Afghanistan, début des années 1990. Le jeune Qais Akbar Omar, neuf ans, vit avec sa nombreuse famille, frère, soeurs, grand-père, oncles, tantes, cousins, cousines, dans une immense demeure de Kaboul. L'arrivée des moudjahidine qui mettent la capitale à feu et à sang brise l'équilibre et le bonheur familial et oblige Qais et les siens à fuir. Ils trouvent d'abord refuge dans un ancien fort aux environs de Kaboul puis décident d'émigrer quand la violence devient encore plus meurtrière. Ils entament alors un long périple à travers tout l'Afghanistan, jusque dans les cavernes creusées à l'arrière des grands bouddhas de Bamiyan – où la famille vit quelque temps une existence troglodyte –, puis sous la tente de nomades qu'ils accompagnent dans leur transhumance. Mais quitter le pays devient impossible e…

Itinéraire d'enfance = Duong Thu Huong

Image
Fin des années 1950 au Viêtnam. Bê a douze ans, sa vie dans le bourg de Rêu s'organise entre sa mère, ses amis et ses professeurs. Son père, soldat, est en garnison à la frontière nord. Pour avoir pris la défense d'une de ses camarades abusée par un professeur, elle se voit brutalement exclue de l'école. Révoltée, elle s'enfuit de chez elle, avec sa meilleure amie, pour rejoindre son père. Commence alors un étonnant périple : les deux adolescentes, livrées à elles-mêmes, sans un sou en poche, finiront par arriver à destination, après des aventures palpitantes et souvent cocasses : Bê la meneuse, non contente d'avoir tué le cochon et participé à la chasse au tigre, va également confondre un sorcier charlatan et jouer les infirmières de fortune. Roman d'apprentissage, ce livre limpide et captivant dépeint magnifiquement, dans un festival de sons, d'odeurs, de couleurs et de paysages, la réalité du Viêtnam après al guerre d'Indochine. (Amazon)

Mon avis : 
Tr…

Finalement, il y a quoi dans le coran? = Rachid Benzine et Ismaël Saidi

Image
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Coran et que vous n'avez jamais osé demander.
Tout le monde parle du Coran, pourtant, peu de personnes l'ont lu et encore moins arrivent à appréhender les concepts qu'il aborde. 

Avec une dose d'humour, un fond solide et scientifique (les auteurs font appel à l'Histoire, à la sociologie, à l'archéologie et aux sciences humaines), dans un langage clair et compréhensible, Rachid Benzine et Ismaël Saidi décryptent les concepts-phares : 

- C'est quoi un mécréant ? 

- Le port du voile est-il démandé et justifié dans le Coran ? 

- C'est vrai que le Coran déteste les juifs ? 

- La violence est-elle inscrite dans le Coran? 

-... 

Chaque chapitre peut être lu séparément. De l'humour et du sérieux, bref, un cocktail parfait. 

Rachid Benzine apparaît très souvent dans les médias pour commenter l'actualité : France 24, LCI, Canal +, BFM, France Inter, RTL France. Il connait parfaitement la Belgique où il est invité …

Comme un chant d'espérance = Jean d'Ormesson

Image
Ce livre - Dieu me pardonne ! - est un roman sur Dieu, sur son œuvre, sur les hommes et sur rien.
" Disons les choses avec simplicité, avec une espèce de naïveté : il me semble impossible que l'ordre de l'univers plongé dans le temps, avec ses lois et sa rigueur, soit le fruit du hasard. Du coup, le mal et la souffrance prennent un sens - inconnu de nous, bien sûr, mais, malgré tout, un sens. Du coup, je m'en remets à quelque chose d'énigmatique qui est très haut au-dessus de moi et dont je suis la créature et le jouet. 
Je ne suis pas loin de penser qu'il n'y a que l'insensé pour dire : " Il n'y a pas de Dieu. " Je crois en Dieu parce que le jour se lève tous les matins, parce qu'il y a une histoire et parce que je me fais une idée de Dieu dont je me demande d'où elle pourrait bien venir s'il n'y avait pas de Dieu. " (Amazon)

Mon avis : 
Une vraie poésie, ce petit livre. D'Ormesson nous conte l'histoire de la rel…