vendredi 13 septembre 2019

Pars avec lui = Agnès Ledig



Ils s'appellent Roméo et Juliette. Comme s'ils étaient prédestinés. Mais c'est à eux d'écrire leur histoire, en dépit des accrocs, des cahots et des heurts. Lui est pompier, un héros du quotidien, solide comme un roc. Mais pas assez pour résister à une chute de huit étages, heureusement amortie par des arbres.
Elle est infirmière. De celles pour qui leur travail va bien plus loin que soigner les corps. Attentive, attentionnée, elle donne aux autres sans compter ce que son propre compagnon, Laurent, lui refuse.
Ces deux êtres cabossés par la vie vont se tendre la main. Et apprendre qu'envers et contre tout être heureux ce n'est pas regarder d'où l'on vient, mais où l'on va.
Mon avis : 
Elle, est infirmière, Lui, est pompier. Un regard, une sensation et plus besoin de  mots  pour se comprendre. Mais la vie fait qu'ils vont devoir traverser des océans pour enfin comprendre qu'il faut qu'ils de retrouvent. 
Lecture légère mais pleine de Sagesse. Une leçon de vie y est gravée. A vous d'en déceler le message !

Ma note : 5/5 Coup de cœur 


L'Offensive Kères = Hervé Darques


L'Offensive Kères par [Darques, Hervé]

Dépressif, voilà le mot qui caractérise le mieux Patrick Rivière en cette fin Novembre 2013. Après la mort de ses deux parents dans un tragique accident de la route, ce quadragénaire, dorénavant seul au monde, sombre lentement. Ce ne sera certainement pas ce coup de téléphone reçu qui pourra lui faire remonter la pente : pourquoi l’homme au bout du fil lui intime-t-il de fuir son bureau ? Pourquoi lui avoue-t-il qu’il le suit depuis plusieurs jours et qu’il est en danger de mort ?


Ce n’est que lorsque l’inconnu lui révèlera que l’arrivée des militaires au World Trade Center du Havre – son lieu de travail – est liée au décès de son père et de sa mère que Patrick prendra la décision qui bouleversera sa vie. (Amazon)

Mon avis : 

Avec une amie, on a rencontré cet auteur au salon du livre. La première personne qui  nous a "alpaguées" (lol) et cela en a valu la peine. Tout d'abord, son récit nous a fasciné mais 3 tomes tout de même ! alors, j'en ai pris un, pour essayer et j'ai essayé et... que dire ? On est essoufflé en même temps que le pauvre personnage principal qui est traqué ! On a du mal à lâcher le bouquin... même si la fin est un peu longuette... parce qu'on a envie de connaître le sort de ce pauvre homme... Je recommande vivement ce roman et je lirai très certainement les 2 autres. Bonne lecture !

Ma note : 5/5 

Shâb ou la nuit = Cécile Ladjali

La petite Cécile aux yeux et aux cheveux sombres ignore tout de ses origines orientales. Ses parents adoptifs, aimants mais au verbe rare, se contentent de lui dire qu'ils sont venus la chercher "dans une grande maison" en Suisse. A l'adolescence, l'exploration des mots et de leur pouvoir permet à la jeune femme de ne pas se laisser envahir par le silence. La découverte de son extrait de naissance, des années plus tard, lui apprend que sa mère biologique l'a prénommée Roshan, qui signifie "lumière" en persan. Cécile (Caecilia, "l'aveugle") entreprend alors de recomposer l'histoire de Roshan, la lumineuse Iranienne. Shâb ou la nuit, roman autobiographique en clair-obscur, assume et explore, dans un méticuleux travail de reconstitution, la recherche d'une unité originelle perdue et la conquête du langage pour enfin pouvoir dire le monde et se dire. (Amazon)

Mon avis:
Ambiance particulière, des non-dits familiaux. On se cherche et se recherche. On plonge et on émerge. Toutes ces émotions sont présentent et vous emmènent dans la vie de Cécile. 

Ma note : 3.5/5

Kabukichô = Dominique Sylvain


.

L écrivain nous immerge dans le quartier le plus sulfureux de la capitale nipponne. Le jour, Kabukicho est plutôt morne et comateux, mais à la tombée de la nuit il révèle son visage : Pigalle puissance dix à la mode japonaise, où tous les moyens sont bons pour ferrer le client dans un des bars à hôtes ou à hôtesses qui abondent parmi les love hôtels et autres soaplands. Immense théâtre de la séduction contrôlé par la mafia japonaise, seules les compliments comptent et se paient en coupe de champagne. Marie, une jeune française, dépense ses dernières économies afin de s acheter un billet d avion pour le Japon et espère y trouver un travail.

Une fin de journée, elle rencontre Kate Sanders, l hôtesse la plus populaire du Club Gaïa, qui lui propose de la présenter à sa patronne : « Hôtesse paie bien mieux que barmaid et c est plus amusant ». Une amitié solide se tisse entre les deux jeunes femmes.

Pourtant un soir, Kate ne se présente pas au Club Gaïa. Le lendemain, son père, Jason Sanders, reçoit sur son téléphone portable une photo d elle, les yeux clos, accompagnée de ces mots : Elle dort ici. Que lui est-il arrivé ? Qui est responsable de cette mise en scène morbide ? Déterminé à trouver des réponses, il décide de prendre le premier vol pour Tokyo (Amazon)

Mon avis : 
Pas mal du tout; En tout cas, l'auteur a l'air de bien connaître le Japon avec ses mœurs et ses habitudes de vie. Sans parler de l'ambiance, c'est vraiment ça; On sent un vécu et beaucoup de recherches. 
Ayant grandi à Tokyo, j'ai pu faire un voyage en arrière et goûter aux dangers de la vie nocturne. 

Ma note : 4/5

Aux livres exquis = Fanny Vandermeersch

Chloé n'aime pas la routine. Mère d'un enfant, mariée à un homme qu'elle ne voit jamais, elle refuse de rester la gentille femme au foyer qui attend son mari. Quand elle lit dans le journal qu'un café littéraire, Aux Livres Exquis, cherche une serveuse en CDD, c'est le rêve. Or, si elle s'entend à merveille avec le comptable, les débuts sont difficiles avec le patron, David. Et quand elle découvre son portrait dessiné à plusieurs reprises dans le carnet d'une cliente mystérieuse qui s'est volatilisée, elle comprend qu'elle arrive à un tournant de sa vie.

Entre muffins brûlés, énigmes, crises de larmes, de rire, voyage au Maroc, révélations sur le décès de sa mère et découverte de ses origines, la vie de Chloé ne sera plus la même. (Amazon)

Mon avis :

Petit roman qui se lit bien, il glisse et l'on en savoure son contenu. Une situation, une scène, chacun peut se reconnaître dans cette histoire. Les personnages sont attachants. Lecture légère et sympa. 

Ma note : 4/5

lundi 15 juillet 2019

La terre est le plus bel endroit du ciel = Françoise Dorn

Tout commence à Paris, dans une rue tranquille du 14e arrondissement. Une entrée rouge, un fauteuil en osier fatigué, et, posée sur la table basse, cette curieuse carte de visite : Clara Loiseau, Bonheuro thérapeute. Si le nom est étrange, les « ordonnances bien-être » de Clara sont tout aussi inattendues : lire Christian Bobin, écouter Mozart, caresser un chat, marcher dans la forêt, sourire à la vie... Puis, il y a cette journée qui marquera un avant et un après : Clara apprend qu elle a un cancer du sein. Cette épreuve, nécessaire, lui permettra une étonnante rencontre qui va transformer sa vision de la mort, de la vie... et réveiller l Amour. Comment Clara va-t-elle danser sous l orage ? Qui est ce rescapé des brumes de l Alaska ? Quelles sont les mystérieuses et lumineuses forces qui nous habitent, capables de soulever des montagnes ? Un roman initiatique, magique et bouleversant, qui bousculera votre vision de l amour et fera de la Terre le plus bel endroit du Ciel ! (Amazon)

Mon avis :
J'ai beaucoup aimé cette écriture légère qui nous guide jusqu'à la dernière page. La mort est un sujet tabou pour beaucoup mais c'est aussi un sujet qu'il faut savoir aborder lorsque la fatalité frappe notre vie. 
Une belle histoire qui pourrait nous permettre de prendre du recul face à cette épreuve de la vie que nous redoutons le plus. 

Ma note : 4/5

Les piliers de la Terre = Ken Folett

Dans l’Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.
Abandonnant le monde de l’espionnage, Ken Follett, le maître du suspense, nous livre avec Les Piliers de la Terre une œuvre monumentale dont l’intrigue, aux rebonds incessants, s’appuie sur un extraordinaire travail d’historien. Promené de pendaisons en meurtres, des forêts anglaises au cœur de l’Andalousie, de Tours à Saint-Denis, le lecteur se trouve irrésistiblement happé dans le tourbillon d’une superbe épopée romanesque dont il aimerait qu’elle n’eût pas de fin. (Amazon)

Mon avis :
Voilà un volet passionnant de l'histoire des bâtisseurs sur un fond de romance. L'histoire se lit facilement et les personnages sont très attachants. On n'arrive pas à laisser le livre de côté. On suit la trace de Tom jusqu'à sa mort et on découvre son "successeur" jeune et fougueux. En parallèle, une histoire d'amour apporte un bon rythme à la lecture. 
Un paver, certes, mais c'est un pavé de bonheur pour ceux qui aiment les romans historique. 
La suite : "Une histoire sans fin"

Ma note : 5/5

Pars avec lui = Agnès Ledig

Ils s'appellent Roméo et Juliette. Comme s'ils étaient prédestinés. Mais c'est à eux d'écrire leur histoire, en dépit ...