vendredi 30 novembre 2012

Les amis de la colline Beausoleil


Présentation de l'éditeur
Qu'est-ce qui vole la nuit et qui n'a ni plumes ni ailes ? Robin
Cache-Noisettes, détective en herbe, mène l'enquête…
Biographie de l'auteur
Kazuo Iwamura est né à Tokyo en 1939. Il est diplômé de la section "arts industriels" de l'Université des Beaux-Arts de
Tokyo. Il décide de quitter la capitale en 1975 pour s'installer en pleine forêt, dans la préfecture de Tochigi. Il écrit et illustre de nombreux albums pour enfants, dont les séries de La
Famille Souris et de La Famille Ecureuil, qu'il débute en 1983.
Ces ouvrages sont de véritables succès au Japon, et seront traduits dans plusieurs langues. En marge de ces albums pour enfants, Kazuo Iwamura est également l'auteur de bandes dessinées (Les Réflexions d'une grenouille) et de deux séries de romans, dont Les Amis de la colline Beausoleil. En 1998, il fonde le Musée Kazuo-Iwamura de la Colline du livre illustré (Iwamura Kazuo o-ehon no oka Bijutsukan), aux abords de
Batômachi (préfecture de Tochigi), au nord de Tokyo. Ce musée est entièrement dédié aux enfants, aux livres qui leur sont destinés et à la nature. La série des Amis de la colline
Beausoleil raconte les aventures des animaux qui habitent sur la colline où se trouve le musée.

Mon avis : 
Une belle petite lecture pour les enfants qui débutent leur carrière de "lecteurs"... une petite histoire qui nous fait voyager dans la forêt avec tous ces habitants diurnes et nocturnes. Ces petits animaux personnifiés sont tous craquants et l'auteur connaît bien les petites habitudes de chacun. 
Une lecture lue dans le cadre pro... très sympathique.

Ma note : 5/4

mardi 27 novembre 2012

Le jardin d'amour amer

Quatrième de couverture : 
Après dix ans de soins et d'efforts, le splendide "jardin d'amour" à l'italienne de la comtesse de Bertrange va enfin être inauguré avec faste, par une grande fête masquée. Invitée avec sa famille roturière et protestante, leur voisine, Béatrice Ménétreux, espère y rencontrer le mystérieux soupirant qui vient de lui faire porter un message. Qui est-il? Hugues, le fils des Bertrange, son ancien compagnon de jeux ? Son regard noir l'enivre et la trouble autant que les plantes rares aux parfums capiteux. Mais en cette fin de XVIe siècle, si les fleurs exotiques commencent tout juste à pousser dans la terre de Bourgogne, la haine, elle, est bien enracinée dans le coeur des hommes et les guerres de religion qui couvent vont bientôt ravager les campagnes, les vignes et les villes. Sauf si quelques jeunes gens inspirés par la paix des jardins veulent bien rendre tout son sens au beau mot de "Renaissance".

Mon avis : 
Cette histoire nous embaume par sa fraîcheur et ses fleurs rares. On se retrouve en plein coeur de la Bourgogne, dans un cadre plutôt aristocrate, bien que... On démarre dans une ambiance de fête en passant par une toute petite histoire d'amour mignonnette pour terminer dans le carnage du massacre des protestants.  Je n'ai pas trouvé grand intérêt à lire ce roman, il est riche en description florale, riche en vocabulaire mais l'histoire... l'histoire.... j'ai lu bien mieux en littérature jeunesse. 
Cette lecture a été effectuée dans un cadre pro.....

Ma note : 2/5

dimanche 25 novembre 2012

Le manoir des immortelles


Quatrième de couverture
Pauvre Numéro 52 ! Il se promène, insouciant, satisfait. Il ignore que dans l'Empire des Morts, Hadès le guette, l'épie. Et que bientôt, il traversera les eaux noires du Styx pour venir le tuer. Comme il a tué Numéro 28. Comme il a tué Numéro 42. Et là-bas, dans le manoir, Lola, dédaigneuse de ces querelles, dort.

Mon avis : 
J'ai beaucoup aimé la façon qu'a eu l'auteur pour mener cette histoire. Le début est très "flou", on ne comprend pas trop ce qui se passe mais c'est ce qui fait tout l'intérêt de cette lecture. Et puis, au fil des pages, l'intrigue est dévoilée, l'enquête avance (un peu trop rapidement à mon goût) et la chute.... aaaaaargh!!!
Tout est dans le titre, en fait, mais vous ne le saurez qu'à la fin du livre.
Ce n'est peut-être pas le meilleur Jonquet que j'ai lu mais j'ai beaucoup apprécié. Hop, je pars me chercher un autre Jonquet !

Ma note : 3/4

mercredi 21 novembre 2012

Le sac à main


Présentation de l'éditeur
Une jeune femme dresse l'inventaire de son sac à main. Un bâton de rouge à lèvres, un paquet de mouchoirs, un agenda, une liste de courses, un préservatif, une boîte d'allumettes... Chaque objet évoque une histoire, des visages, des voyages, des rêves enfouis ; chacun reflète la vérité intime d'une femme en quête d'elle-même.
Biographie de l'auteur
Marie Desplechin est l'auteur de Trop sensibles, Sans moi et La Vie sauve, coécrit avec Lydie Violet, prix Médicis Essai 2005. Ses livres sont disponibles en Points. Éric Lambé, illustrateur du présent ouvrage, est né en 1966 à Bruxelles. Il a publié avec le scénariste Philippe de Pierpont le remarqué Alberto G (Le Seuil-FMRK, 2003). (Amazon)

Mon avis : 
Un petit régal, cette lecture. Que d'histoires nos sacs regorgent!! Eh oui, chaque objet trimbale sa propre histoire. Le saviez-vous? D'une écriture fine, agile et sensible, l'auteur nous raconte la vie de tous ces objets qui occupent son sac à main. C'est peut-être une lecture sans intérêt mais les mots s'avalent et s’imprègnent de l'odeur du passé. C'est une lecture que je relirai volontiers. Rien que pour me régaler à nouveau des quelques passages qui m'ont attendrie. 
Je remercie Marie-Cécile, animatrice de notre atelier d'écriture pour cette merveille. 

Ma note : 4/5

samedi 17 novembre 2012

Le Livre Sans Nom

Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d'oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock'n'roll et le plus jubilatoire de l'année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte.
II a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant. (Amazon)


Mon avis: 
Du sang, des macchabées, des crimes ignobles... la vermine, les brigands, les chasseurs de prime...? Ah, tout est là pour vous faire fuir sans parler du vocabulaire grossier et cru. Jamais je ne pourrai le terminer, non, jamais. Et puis, une action en entraîne une autre, la police s'en mêle, d'autres personnages font leur intervention (dont certains très attachants) et puis il y a ce mystère qui plane autour de cette pierre mystique, l'Oeil de Lune.. qu'est-elle? Pourquoi est-elle tant convoitée? Ce LIVRE SANS NOM, un livre interdit, vous tient en haleine jusqu'à la fin. Nous passons de rebondissements en rebondissements.... eh bien, tout compte fait, JE VEUX LIRE LA SUITE!! Là, c'est dit. Attention, l'histoire est très bien menée mais ce n'est pas de la grande littérature... humpf. 

Ma note : 5/5