lundi 27 septembre 2010

L'oeil du dragon, Tome 4 : Aurore

Les jours de l'Oracle sont comptés. Pour trouver le dernier orbe qui achèvera de guérir le Maître des Dragons, Elias est prêt à tout. À risquer sa vie et celle d'Aurore, son dragon de l'aube. À s'allier avec des soldats d'un autre monde. Et même à déclencher une guerre titanesque. Il n'y a pas de triomphe sans sacrifice. Elias saura-t-il prendre les bonnes décisions ?(Amazon)


C'est la fin de la Grande Quête qui va permettre à l'Oracle, le Maître des Dragons de ressusciter. Ce dernier tome a été un vrai plaisir à lire, tout comme les 3 précédents. L'auteur parvient à tenir en haleine le lecteur. L'écriture est toujours aussi fluide. J'ai notamment apprécié le petit clin d'oeil fait au Baron Rouge, le redoutable et redouté pilote allemand qui en a fait trembler plus d'un pendant la première guerre mondiale...
La fin de l'histoire est originale et laisse une porte ouverte à une suite... je pense que l'auteur avait une petite envie de continuer l'aventure... mais le fera-t-il ?

Ma note : 5/5

vendredi 24 septembre 2010

L'oeil du dragon : Dent de Sabre (Mark Robson)

Le monde des cavaliers-dragons est sur le point de sombrer dans le chaos. L'Oracle va mourir. Pour le guérir, Nolita, Elias, Poll et Kira doivent trouver quatre orbes dragoniques. Cette fois, c'est à Kira et Dent de Sabre de prouver leur bravoure. Le troisième orbe est caché dans une forteresse truffée de pièges. Poursuivie par le tyran Ségun et par une horde de chasseurs de dragons, Kira sera-t-elle assez forte pour accepter le sacrifice que l'orbe exigera ?(Amazon)

Une petite histoire qui tient la route avec une aventure digne de ce nom. 
Toujours autant de tendresse et  de complicité entre les cavaliers et les dragons, les méchants restent les méchants. On nous plonge dans un univers dragonique avec des énigmes à élucider depuis le premier tome....  Les personnages sont toujours aussi attachants, le suspens toujours présent.
Une histoire bien écrite, riche en vocabulaire et en émotion.
J'ai encore passé un très bon moment en compagnie de cette petite histoire qui se lit rapidement. Vivement le dernier tome qui est le 4e !!

Ma note : 5/5 

jeudi 9 septembre 2010

Le Magicien de Souvira Jean Marc

Présentation de l'éditeur

Emprisonné depuis onze ans suite à la violente agression d'une vieille dame, Arnaud Lécuyer est un détenu modèle. Personne ne sait qu'il a tué trois de ses codétenus. Personne ne sait qu'il est le Magicien, ce tueur d'enfants qui, des années plus tôt, avait semé la terreur dans Paris en attirant ses proies par des tours de magie. Libéré pour bonne conduite, le petit homme reste discret. Jusqu'à ce que ses démons reviennent lui parler, jusqu'à ce que sa "collection" revienne le hanter. Jusqu'à ce que des enfants croisent sa route... L'agression d'un jeune garçon relance la piste du Magicien. Le commissaire Ludovic Mistral, de retour des États-Unis où il a rencontré des profilers du FBI, est chargé de l'affaire. Avec des techniques psychologiques bien différentes de celles utilisées lors de la première enquête, il n'hésitera pas à s'exposer personnellement pour faire sortir le monstre de sa tanière, sans se douter un seul instant qu'il met en danger ce qu'il a de plus cher... Une immersion dans l'univers de la police criminelle en compagnie du meilleur des guides, Jean-Marc Souvira, lui-même commissaire divisionnaire. Avec justesse et authenticité, il nous fait vivre les deux versions de l'histoire - une plongée dans la tête du policier mais aussi dans celle du prédateur. Tout simplement terrifiant.

Biographie de l'auteur

Jean-Marc Souvira exerce au sein de la police judiciaire depuis 25 ans. Il dirige actuellement le service de la répression de la traite des êtres humains. Il est le coscénariste du film GO FAST qui sortira en août 2008, coproduit par Luc Besson. Il vit à Paris avec sa femme et ses deux enfants. Le Magicien est son premier roman. 

Eh bien, je peux vous dire que l'enquête et la traque vous tiennent en haleine. Jusqu'à la fin, j'ai eu des sueurs froides et un sentiment de dégoût tout au débdut et assez accentué à la fin. Mais il n'y a rien de vraiment gore... je me suis régalée !

La voleuse de livres de Markus Zusak

Présentation de l'éditeur

Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter. Une histoire étrange et émouvante où il est question : d'une fillette ; des mots ; d'un accordéoniste ; d'Allemands fanatiques ; d'un boxeur juif ; de vols. Traduit en 20 langues, le best-seller 2007.

C'est un livre, du moins une histoire qui ne m'a pas laissée indifférente. Cela se passe au moment de l'occupation, les Juifs, les Allemands et cette petite fille qui apprend à lire... Une histoire émouvante, un lien très fort entre un fugitif juifs et une petite fille....
Je ne vous en dis pas plus.

Le livre du jeu du Tao

Le Livre du Jeu du Tao


Il paraît que c'est une merveille... Vous êtes l'auteur de votre propre histoire. Pourquoi ne pas essayer, franchement ? Il n'y a pas de mal à se faire plaisir, hein!!!

Encore un grand merci à Luna!


mardi 7 septembre 2010

Bernard Werber


Cet auteur que j'aime beaucoup est né à Toulouse. On sait tous que c'est un écrivain mais c'est aussi un journaliste qui traite essentiellement dans le domaine de la science.
Dès l'âge de 13 ans, le stylo le titille. Il écrit des histoires juste comme ça pour un fanzine et je crois que ce fut un début de carrière qui s'annonçait.
Il a aussi entrepris des études en criminologie et enchaîna ensuite avec une école de journalisme.
Il devient donc journaliste avant d'être "écrivain". Évidemment, on aura constaté que ses thèmes favoris dans ses romans touchent la science et il nous l'aura prouvé avec "Les fourmis"... mais il est aussi très imaginatif et rêveur, c'est un conteur hors-pair qui sait traiter les sujets les plus complexes avec simplicité et humour. Il déborde de bons sens... et très philosophe à qui plus est.
C'est un auteur que j'apprécie énormément.


Quelques titres:

- La trilogie des fourmis
- La trilogie des Dieux qui est une suite, si je puis dire, des Thanatonautes/ L'empire des anges
- Le papillon des étoiles
- L'arbre des possibles
- Le livre du voyage
- Le miroir de Cassandre
- Paradis sur mesure (ce n'est pas mon préféré)

dimanche 5 septembre 2010

Idhun : La résistance (Laura Gallego Garcia)


IDHUN

La résistance

Laura Gallego Garcia

Présentation de l'éditeur

Ashran, un puissant nécromancien aidé des Sheks, de puissants serpents ailés, a pris le contrôle du monde d’Idhùn. Il cherche à tout prix à éliminer Lunnaris, la dernière licorne, et le dernier dragon, que les membres de la Résistance ont réussi à cacher sur Terre trois ans plus tôt. Or ces deux animaux fabuleux, qui selon une prophétie parviendront à libérer Idhùn des forces du Mal, ont disparu… Kirtash, mi-serpent ailé, mi-homme, est envoyé sur Terre par Ashran, son père, pour les supprimer.
Sur Terre, Victoria et Jack, deux enfants a priori ordinaires, ont failli être tués par Kirtash, le fils d’Ashran, un adolescent hybride au regard hypnotique. Lorsqu’ils se retrouvent à l’abri, à Limbhad, un microcosme situé dans un repli spatio-temporel entre le monde d’Idhùn et la Terre, ils se demandent pourquoi on a voulu les tuer. Peu à peu, ils vont se découvrir des pouvoirs qu’ils ignoraient : Jack a la faculté de provoquer le feu par la pensée et Victoria, des pouvoirs de guérisseuse. L’un et l’autre s’interrogent sur leur relation à Idhùn et sur l’origine de leurs étranges pouvoirs. Ils vont s’allier à la Résistance, incarnée par Alsan, le guerrier, et Shail, le magicien, leurs protecteurs, qui se sont exhilés d’Idhùn pour protéger les derniers magiciens suite à la prise de pouvoir des sorciers. Ensemble, ils tentent de retrouver Lunnaris et le dragon. Mais le seul moyen d’y parvenir est de retrouver Ayshel, le bâton magique. Grâce à lui, la prophétie qui annonce le retour des magiciens sur Idhùn se réalisera. Persuadés que le bâton se trouve sur Terre, les amis s’y rendent et doivent de nouveau affronter Kirtash, qui le recherche aussi ; or celui-ci mène un double jeu, car il tente de séduire Victoria. Dans cette quête, Shail meurt ; Alsan, transformé en loup-garou, s’enfuit, et Jack, fâché avec son amie Victoria, ne peut plus retourner sur Limbhad… (Amazon)

J'ai emprunté ce petit pavé à la biblio....

 L’histoire commence sur les chapeaux de roue ce qui est, en somme, très appréciable puisque nous entrons sans plus tarder dans le vif du sujet.L’auteur nous embarque très vite dans un monde à part où nous rencontrons un univers magique. Les héros sont jeunes et ils possèdent tous la même motivation de vengeance. Il y a deux clans bien distincts : les bons d’un côté et les méchants de l’autre sauf un personnage qui oscille entre les deux. Jack et Victoria sont deux humains qui ont été sauvés par la Résistance mais ils ne savent pas vraiment en quoi leur présence dans ce milieu magique serait utile. Au fil des pages, l’auteur nous dévoile petit à petit les secrets que chacun renferme et cela fait durer le plaisir.Les personnages sont faciles à repérer, les Mondes sont simples et le noyau de l’histoire reste stable.Petit bémol à ajouter : le côté "sentimental" traîne un peu trop et casse un peu le rythme endiablé des quêtes et combats en tout genre. C’était limite "gnan-gnan".Quoi qu’il en soit, lecture sûrement très appréciée des jeunes adolescents.  

Ma note: 3,5/5

mercredi 1 septembre 2010

Martiens go home (Fredric Brown)

Martiens go home
Frédric Brown
"Salut Toto ! Salut Chouquette !", voilà les mots prononcés lors de la première rencontre entre un martien et un homme. L'étonnement et l'émerveillement vont être cependant de courte durée. En effet, les petits hommes verts ne sont pas du tout comme nous avions pu les imaginer jusqu'à présent. Malpolis, prétentieux, indécents, curieux à l'extrême, ils sont tout simplement insupportables. Ils prennent, de plus, un malin plaisir à révéler les secrets les mieux gardés. Grâce au "couimage", ils sont insaisissables et se déplacent instantanément où ils veulent. Seuls les psychiatres et les pharmaciens profitent de leur arrivée. Lorsqu'on leur demande pourquoi ils sont là, ils répondent : "Qu'est-ce que les gens vont faire dans les zoos sur ta cochonnerie de planète ?"Que pourra bien faire un auteur de science-fiction en mal d'inspiration, un marabout africain ou un portier de Chicago face à ce fléau impitoyable. Brown, qui excelle dans l'art du coup de théâtre et de la chute, nous propose une oeuvre absolument "loufoque" ! Un grand moment de rire et de détente pour tous. (Amazon)

Ecoutez, j'ai trouvé ce petit livre par hasard en lisant une critique d'un autre bouquin... je suis allée voir à la biblio s'ils l'avaient et..... voilà !
En tout cas, si tout le livre garde l'ambiance des premières pages, alors, ça promet vraiment !!
Je repasserai vous en parler, les Toto et Chouquette !!
.... bon, alors... comment vous dire.... euh... j'ai trouvé le début très prometteur et puis au fil des pages, je n'ai plus retrouvé l'humour du début.
Bon, ok, il y a une espèce de "recherche médicale" sur le plan psychologique... les humains deviennent tous complètement fous à cause de cette invasion martienne. Les petits hommes verts sont des créatures arrogantes, insolentes, moqueuses, et tout ce qu'on veut. Le personnage principal qui est un écrivain de science fiction ne peut plus écrire sur ce thème. Il devient "fou" à son tour mais pas dans le sens que l'on penserait car selon lui, il n'y a pas de martiens... ah... bon... ok....
Bref, ce bouquin ne m'a pas beaucoup emballé.


Note : 3/5