mardi 22 novembre 2011

Le 13e conte

Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l'écart du monde, s'est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son imagination. Aujourd'hui, âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l'extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à Margaret Lea est une injonction : elle l'invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de l'imaginaire. Et elle ne croit pas au récit de Vida. Dès lors, les deux femmes vont confronter les fantômes qui hantent leur histoire pour enfin cerner leur propre vérité...

Biographie de l'auteur

Diane Setterfield vit en Angleterre à Harrogate dans le Yorkshire. Spécialiste de littérature française, elle a soutenu une thèse sur André Gide et a donné des cours sur cet écrivain à l'université de Mulhouse. Le treizième conte est son premier roman. (Amazon)

Mon Avis: 
Je n'ai pas pu... et pourtant, cet ouvrage m'a beaucoup attiré... un démarrage qui ne démarre jamais. Enfin, je le laisse de côté pour le moment, je le reprendrai plus tard.

La jeune fille à la perle

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. Griet s'occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s'efforçant d'amadouer l'épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.
Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l'introduit dans son univers. À mesure que s'affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville...
Un roman envoûtant sur la corruption de l'innocence, l'histoire d'un cœur simple sacrifié au bûcher du génie.(Amazon)

Mon avis : 
Ce livre est ni plus ni moins qu'un petit bijou. L'auteur nous emmène doucement et avec lenteur dans la peau de cette jeune servante qui s'est retrouvée à travailler au service du célèbre peintre Vermeer. On entre dans chaque étape de l'histoire solennellement en tâchant de ne pas briser le silence qui règne. 
L'auteur a tout simplement réussi à nous envoûter... 

Ma note : 5/5 + coup de cœur ^^

Challenge Dégommage PàL 2013

Pas de nouveau commentaires à ajouter... le principe est le même que celui de l'année dernière.

Il était question, en effet, de faire descendre sa PàL. Un travail qui demandait certes un effort mais pas pour tous d'entre nous. Minimes, petites, timides, grandes, encombrantes, astronomiques... chaque PàL ne se ressemble pas.
Certaines (je parle au féminin, car, me semble-t-il, j'ai constaté une très grande participation de la gente féminine) ont pu se découvrir de nouveaux talents, tel que la rapidité de lecture, d'autres ont pu constater qu’elles étaient porteuses du virus de la lecture avec l'option j'achète-plus-vite-que-je-ne-lis et total des courses, impossible de faire baisser cette maudite PàL . Opération ratée pour celles qui pensaient faire du vide dans leur bibliothèque.
Tout ça pour vous dire qu'il ne faut ABSOLUMENT pas désespérer car "L'âme du Livre" nous propose un challenge salvateur qui pourrait être vital pour remédier à ce problème... hum...

Vous êtes les bienvenu(e)s et je vous encourage vivement à venir vous inscrire!!!

Ce challenge débutera en janvier 2013 et clôturera ses portes le 20 décembre 2013 !!

A bientôt !!

mercredi 2 novembre 2011

100 pages blanches

" Ce carnet, c'est ton héritage. Tes sœurs auront le reste, mais crois-moi, je te lègue le plus précieux de mes biens, et tout l'argent du monde ne le remplacerait pas. Souviens-toi de moi. " Quel choc pour ce jeune homme lors de l'ouverture du testament de son grand-père bien-aimé : il ne lui a rien laissé. Rien à part un vieux carnet au cuir râpé, avec une centaine de feuilles vierges. Cent pages blanches en héritage... Et une ultime lettre où le grand-père lui apprend que ce carnet est le plus grand trésor dont on puisse rêver. Son grand-père était-il devenu fou ? Très vite, le jeune homme va découvrir le secret du carnet, un pouvoir mystérieux qui va bouleverser sa vie bien rangée et y faire entrer la folie, la gaieté et l'amour. Après le succès de son premier roman, Dieu est un pote à moi, 35 000 exemplaires en France, traduit dans 14 langues, un nouveau roman subtil, drôle et plein d'émotion. (Amazon)

Mon avis : 

J'ai trouvé cette idée excellente. Quoi de plus riche à léguer ? C'est vrai, l'argent, l’héritage, c'est bien mais c'est vite dilapidé ou cela ne reste que du matériel mais les souvenirs!!! Il y a certains souvenirs qu'on a pas envie de revivre mais parfois il est bon de se remémorer nos souffrances ou nos bêtises de jeunesse pour mieux en comprendre les conséquences ou mieux supporter certaines souffrances du présents.
Ce récit m'a fait rire et pleurer. L'écriture n'est pas exceptionnelle mais la façon dont tout cela est raconté nous permet de passer un très bon moment. D'ailleurs, on n'a pas tellement envie de lâcher le livre. La fin est bouleversante, je trouve....

Ma note : 4/5