samedi 17 novembre 2012

Le Livre Sans Nom

Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d'oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock'n'roll et le plus jubilatoire de l'année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte.
II a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant. (Amazon)


Mon avis: 
Du sang, des macchabées, des crimes ignobles... la vermine, les brigands, les chasseurs de prime...? Ah, tout est là pour vous faire fuir sans parler du vocabulaire grossier et cru. Jamais je ne pourrai le terminer, non, jamais. Et puis, une action en entraîne une autre, la police s'en mêle, d'autres personnages font leur intervention (dont certains très attachants) et puis il y a ce mystère qui plane autour de cette pierre mystique, l'Oeil de Lune.. qu'est-elle? Pourquoi est-elle tant convoitée? Ce LIVRE SANS NOM, un livre interdit, vous tient en haleine jusqu'à la fin. Nous passons de rebondissements en rebondissements.... eh bien, tout compte fait, JE VEUX LIRE LA SUITE!! Là, c'est dit. Attention, l'histoire est très bien menée mais ce n'est pas de la grande littérature... humpf. 

Ma note : 5/5

6 commentaires:

  1. Il me semble qu'il a rejoint ma LàL il y a un moment déjà.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu que l'auteur en avait publié 3 autres.... o_O

    RépondreSupprimer
  3. Tu ne serais pas en train de vouloir me tenter, ou pire encore, de porter atteinte à ma LàL puis à ma PàL ??!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai également beaucoup apprécié ce roman, cette ambiance spéciale, ces personnages déjantés. Comme tu dis : vivement la suite !

    RépondreSupprimer