vendredi 26 novembre 2010

Révélation

Bella a fait son choix : elle s'apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et d'accepter de la voir renoncer à sa vie humaine ?(Amazon)

 Eh  bien, que dire..... j'ai eu beaucoup beaucoup de mal à le terminer... en fait, il me reste encore quelques pages que j'ai bien du mal à avaler.
Ça traine en longueur, je trouve, comme si l'auteur brodait un peu pour en faire un pavé final. Dommage, car le rythme est coupé. Je n'ai pas retrouvé cette cadence connue tout au début de la saga. 
Je suis relativement déçue.... gros snif. Surtout que j'adore le personnage de Jacob... le clébard ^^

Ma note : 2,5/5

samedi 20 novembre 2010

La Vampire


" Je m'appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d'un vrai appétit de vivre. J'ai de superbes cheveux blonds et des yeux d'un bleu électrique. Bref, a priori, tout pour plaire et être heureuse... Il n'y a qu'un microscopique problème. On me donne dix-huit ans, mais j'en ai plus de cinq mille... Et je suis une vampire. La dernière de mon espèce. Parfois, je me sens terriblement seule, surtout maintenant qu'un mystérieux ennemi me traque sans relâche... ".  (Amazon)

J'ai commencé à lire les premières pages avec beaucoup de plaisir et en y découvrant un tout autre style de... vampire. Tout d'abord, Alisa Pern est l'unique vampire subsistant en ce monde, une jeune vampire âgée de 5000 ans, qui a une très haute estime d'elle-même, puissante, orgueilleuse (un peu trop peut-être) et surtout une tueuse sans merci.

J'ai beaucoup apprécié le fait de rentrer tout de suite dans l'histoire, on n'a pas le temps de voir arriver les choses. Ça va très vite.
Cette richissime vampire fait l'objet d'une enquête à cause de sa richesse dont on a du mal à retracer l'histoire de sa provenance mais on découvrira au fil des pages que là n'est pas la seule raison. Le passé de Miss Pern la rattrape rapidement.

Autre chose d'assez sympathique, c'est la découverte de son passé. Une histoire tirée de la mythologie indienne avec quelques divinités.
Alisa, à l'époque elle s'appelait Sita et a été vampirisée, retrouve dans cette vie son mari qu'elle a aimé passionnément... ici, c'est l'idée de réincarnation qui est mise en avant.

L'histoire de ce premier tome se termine sur les chapeaux de roue, à mon goût, mais ce n'est sans doute pas plus mal car, tout comme le commencement, on n'a pas le temps de "se poser" ou de "reprendre son souffle", tout s'enchaîne d'une façon diabolique....
Là où je me serais ennuyée un tout petit peu : les passages un peu longuet de l'histoire de Sita, Krishna et compagnie...

J'ai bien apprécié cette lecture et je me demande ce que nous réserve l'auteur pour la suite de l'histoire.

Ma note : 4/5

Merci au Partenariat !!!!!! cheers

Je suis enchantée de cette toute première expérience!!!!

mardi 16 novembre 2010

Le diamant bleu

En 1664, un Intouchable découvre dans les mines du royaume mythique de Golconde un diamant bleu d'une taille exceptionnelle. Bientôt, celui-ci arrive à la cour de France où le joaillier du Roi-Soleil en fait le plus beau diamant du monde. Mais il disparaît mystérieusement lors du vol insensé des joyaux de la Couronne en 1792... Il passera de main en main et fascinera tous ses propriétaires. Pour le posséder, un banquier londonien va devenir receleur, obligé de le retailler - véritable sacrilège - pour qu'on ne puisse pas le reconnaître... Il traverse alors l'Atlantique, rendant fous les nouveaux riches en quête de bijoux aristocratiques. La pierre porte malheur, semble-t-il : elle n'en est que plus attirante aux yeux de tous ces excentriques. Désormais véritable icône de la société américaine sous le nom de " Hope ", elle s'expose aux regards extasiés des foules, aussi admirée à Washington que La Joconde au Louvre. Idolâtrie, superstition, goût du pouvoir, insolences de milliardaires mais aussi génie des artistes qui ont révélé sa splendeur : laissez-vous entraîner à la recherche du, diamant bleu qui, sur trois siècles et sur trois continents, fut le catalyseur de toutes les passions humaines.

Biographie de l'auteur

François Farges est professeur au Muséum d'histoire naturelle de Paris et à l'université de Stanford. Thierry Plantanida est auteur et réalisateur de films documentaires de science et de nature. (Amazon)

Une pure merveille ce livre. Il se lit très facilement et nous nous laissons facilement embarquer dans l'histoire à travers les voyages de M. Tavernier, ambassadeur et négociant de pierres précieuses entre l'Orient et la France. Il ramènera un gros échantillon d'une pierre bleutée, sombre, presque grise. Une pierre qui porte en elle la malédiction. On dit que tous ceux qui la portent sont frappés d'un grand malheur... Taillée entre les mains d'un grand joaillier de l'époque, Pittan, la pierre devient le diamant bleu de la Cour, un joyau porté par le Roi Soleil et bien d'autres par la suite.
L'histoire commence en Orient auprès des grands Seigneurs du Royaume et nous emmène jusqu'au XXe siècle. Nous découvrons l'incroyable périple de cette pierre qui a été volée pendant la Révolution et retrouvée au fil des siècles grâce à des enquêtes minutieuses.
Une belle histoire de pierreries que je recommande aussi à tous les amoureux de l'Histoire.


Ma note: 5/5