Articles

Affichage des articles du novembre, 2010

Révélation

Image
Bella a fait son choix : elle s'apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et d'accepter de la voir renoncer à sa vie humaine ?(Amazon)
 Eh  bien, que dire..... j'ai eu beaucoup beaucoup de mal à le terminer... en fait, il me reste encore quelques pages que j'ai bien du mal à avaler. Ça traine en longueur, je trouve, comme si l'auteur brodait un peu pour en faire un pavé final. Dommage, car le rythme est coupé. Je n'ai pas retrouvé cette cadence connue tout au début de la saga.  Je suis relativement déçue.... gros snif. Surtout que j'adore le personnage de Jacob... le clébard ^^

Ma note : 2,5/5

La Vampire

Image
" Je m'appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d'un vrai appétit de vivre. J'ai de superbes cheveux blonds et des yeux d'un bleu électrique. Bref, a priori, tout pour plaire et être heureuse... Il n'y a qu'un microscopique problème. On me donne dix-huit ans, mais j'en ai plus de cinq mille... Et je suis une vampire. La dernière de mon espèce. Parfois, je me sens terriblement seule, surtout maintenant qu'un mystérieux ennemi me traque sans relâche... ".  (Amazon)

J'ai commencé à lire les premières pages avec beaucoup de plaisir et en y découvrant un tout autre style de... vampire. Tout d'abord, Alisa Pern est l'unique vampire subsistant en ce monde, une jeune vampire âgée de 5000 ans, qui a une très haute estime d'elle-même, puissante, orgueilleuse (un peu trop peut-être) et surtout une tueuse sans merci.

J'ai beaucoup apprécié le fait de rentrer tout de suite dans l'histoire, o…

Le diamant bleu

Image
En 1664, un Intouchable découvre dans les mines du royaume mythique de Golconde un diamant bleu d'une taille exceptionnelle. Bientôt, celui-ci arrive à la cour de France où le joaillier du Roi-Soleil en fait le plus beau diamant du monde. Mais il disparaît mystérieusement lors du vol insensé des joyaux de la Couronne en 1792... Il passera de main en main et fascinera tous ses propriétaires. Pour le posséder, un banquier londonien va devenir receleur, obligé de le retailler - véritable sacrilège - pour qu'on ne puisse pas le reconnaître... Il traverse alors l'Atlantique, rendant fous les nouveaux riches en quête de bijoux aristocratiques. La pierre porte malheur, semble-t-il : elle n'en est que plus attirante aux yeux de tous ces excentriques. Désormais véritable icône de la société américaine sous le nom de " Hope ", elle s'expose aux regards extasiés des foules, aussi admirée à Washington que La Joconde au Louvre. Idolâtrie, superstition, go…