lundi 26 août 2013

Le 5e règne

Ils auraient dû se méfier. Respecter le couvre-feu instauré depuis le meurtre du jeune Tommy Harper, retrouvé
étranglé près de la voie ferrée. Reposer ce vieux grimoire poussiéreux tant qu'il était encore temps. Et surtout... ne pas en tourner les pages.À présent, Sean le rêveur et sa bande vont devoir affronter le Mal absolu : à Edgecombe,
petite ville tranquille de Nouvelle-Angleterre, les éléments se déchaînent, de nouveaux adolescents disparaissent et de mystérieux hommes au charisme effrayant font leur apparition... Et si ce livre maudit détenait la clé du plus effroyable mystère de l'humanité ?
Cet ouvrage a reçu le prix du roman fantastique du festival de Gérardmer.(Amazon)


Mon avis : 
Depuis le temps que je voulais le lire!!! M'y voilà ! L'histoire démarre fort avec un tueur d'enfant qui rôde dans la ville. On avance dans un univers qui nous emmène vers le fantastique où il est question de magie. Le danger est présent, la mort, le suspens... dommage que certains passages soient un tantinet longs... la fin est violente, on s'attend à ce que tout se finisse bien mais non, il y en a qui y laisse leur peau. 
J'ai aimé mais je ne pense pas que ce soit une de ses meilleures oeuvres. 

Ma note : 3,5 /5

samedi 17 août 2013

Quand la Justice crée l'insécurité

Présentation de l'éditeur
Le fonctionnement actuel de notre système judiciaire met en danger la sécurité des citoyens. Face à cette insécurité, il ne faut plus se demander : « Que fait la police ? », mais : « Que fait la Justice ? » Car une réalité insoupçonnée du monde pénal favorise l’impunité et se désintéresse des victimes. Contre le « judiciairement correct », ce livre démonte toutes les idées reçues qui engendrent dérive de notre société et perte des valeurs, lesquelles fondent toute politique de lutte contre la délinquance. Parmi ces préjugés, on entend que la prison est l'école du crime, ou que la pauvreté est une cause de la criminalité. Ce « dogmatisme pénal » empêche nos dirigeants à prendre les mesures qui s’imposent. Grâce à un travail acharné avec tous les acteurs concernés (juges, avocats, psychiatres, policiers, victimes, responsables politiques) et à une riche documentation, Xavier Bébin nous livre ici un texte vif et courageux qui décrit les dérives d'un système judiciaire et nous donne une vision plus juste du crime et de la justice pénale en France.
Biographie de l'auteur
Diplômé de Sciences Po, juriste, criminologue et secrétaire général de l'Institut pour la Justice, Xavier Bébin intervient régulièrement dans les médias. Il est l'auteur de Pourquoi punir (2007). (Amazon)


Mon avis : 
Bon sang que c'est le bazar total au sein de la justice française! On parle de "Justice" mais y en a-t-il vraiment une? N'est-ce pas là une "Justice" réservée aux meurtriers et polymorphes en tout tout genre? Il faut savoir que les victimes n'ont aucun suivi contrairement au présumé coupable qui bénéficie d'une aide juridictionnelle et d'une aide pour sa réinsertion quant à la victime elle n'a que ses yeux pour pleurer et son porte monnaie pour "assurer sa propre sécurité". Il faut savoir que la justice est une "organisation indépendante" et qu'elle n'obéit pas forcément au Garde des Sceaux. Les magistrats en France manquent de connaissances en criminologie et c'est ce qui génère de gros vices de procédures. Prenons exemple sur le Canada où le coupable est puni à la hauteur des faits commis et la victime protégée. 
Ce livre est facile à lire, nullement ennuyeux comme on pourrait l'imaginer. Je vous le conseille vivement. 

Ma note :5/5

mercredi 14 août 2013

Un sentiment plus fort que la peur

Présentation de l'éditeur

« Salué par la presse et plébiscité par le public… » - Livres Hebdo

« En flirtant avec l’espionnage, la géopolitique et l’écologie, Levy fabrique une ambitieuse démonstration de manipulation mondiale sans cesse relancée par la nervosité des dialogues. C’est sa grande force. » - Pierre Vavasseur, Le Parisien

« Marc Levy prouve une fois de plus son indéniable talent de conteur. (…) L’histoire, efficace, offre un réel plaisir de lecture. » - Blaise de Chabalier, Le Figaro

« Un sentiment plus fort que la peur possède tous les ingrédients du thriller qui se dévore, (…) des personnages très travaillés, une intrigue irrésistible.  Un roman d’espionnage au féminin. » -Le Temps (Suisse)

« Le célèbre romancier revient en grande forme, avec un best-seller qui navigue entre polar et politique ». - Pascale Frey, La Tribune de Genève

« Le livre se dévore comme un véritable roman policier, la touche Marc Levy en plus. L'auteur à succès manie en effet avec merveille les personnages, leurs sentiments et glisse de nombreuses informations historiques réelles, qui permettent de donner encore plus de corps au roman. » - L’Union de Reims

« Marc Levy nous offre un polar bien ficelé, où il distile suspense et rebondissements avec brio. (…)  Un sentiment plus fort que la peur sait tenir le lecteur en haleine. » - Ana Cardoso, Le Matin Dimanche

Des personnages qui vous collent à la peau, un suspense haletant...
Avec ce nouveau roman, Marc Levy cisèle une histoire d’une modernité surprenante.


Dans l’épave d’un avion emprisonné sous les glaces du mont Blanc, Suzie Baker retrouve le document qui pourrait rendre justice à sa famille accusée de haute trahison. Mais cette découverte compromettante réveille les réseaux parallèles des services secrets américains.
Entraîné par l’énigmatique et fascinante Suzie Baker, Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, mène une enquête devenue indispensable à la survie de la jeune femme.
Traqués, manipulés, Suzie et Andrew devront déjouer pièges et illusions jusqu’à toucher du doigt l’un des secrets les mieux gardés de notre temps.


Mon avis : Levy nous sert une intrigue politique qui nous tient en haleine jusqu'au bout. On passe un très bon moment et les pages défilent sans que l'on s'en rende compte.

Ma note :4/5

dimanche 11 août 2013

Demain

Elle est son passé...

... il est son avenir.

Emma vit à New York. À 32 ans, elle continue de chercher l'homme de sa vie.
Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans.
Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu'ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan.
Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant... ils ne se croiseront jamais.
Jeu de mensonges ? Fantasme de l'un ? Manipulation de l'autre ? Victimes d'une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'un simple rendez-vous manqué...

Une aventure aussi mystérieuse que bouleversante.
Une intrigue virtuose aux frontières du réel.
Un suspense diabolique, intense et captivant.

« Les personnages de Guillaume Musso sont dotés d'une fragilité extrêmement touchante et d'une humanité qui nous ficelle viscéralement à eux. Chez Musso, l'émotion a des accents majeurs. » Le Figaro Magazine (Amazon)


Mon avis: 
Je n'irai pas jusqu'au coup de coeur mais j'éprouve toujours le même plaisir à lire Musso. L'histoire est construite de manière à pousser le lecteur à lire jusqu'à la dernière page. 
L'idée est sympathique même si je n'aurai pas donner la fin que Musso nous propose. 

Ma note : 4/5

vendredi 2 août 2013

Les sortilèges du coeur

Le marquis de Wynstanton est victime de sorcellerie... Mais qui peut bien vouloir l'envoûter ? Pour sûr, il s'agit de sa maîtresse, Locadi, une femme fatale et mystérieuse. Celle-ci s'est mis en tête de l'épouser et serait prête à tout pour y parvenir, y compris à user de magie noire ! Comment échapper à son emprise diabolique ? Le marquis fuit dans l'un de ses châteaux, au coeur de la campagne londonienne. Dans ce cadre champêtre, il rencontre Flora, une douce jeune fille qui possède la faculté de guérir par les plantes. Auprès d'elle, le marquis trouve apaisement et réconfort. Aidé de la belle Flora, saura-t-il déjouer les pièges de son abominable maîtresse ? (Amazon)

Mon avis : 
Pas tout à fait mon style de lecture mais.... ça détend surtout après un pavé. Bon, une histoire gentillette qui ne casse pas trois pattes à un canard, de l'eau de rose en voici en voilà... c'est mignon et ça fait passer le temps agréablement, rien de plus.

Ma note : 2,5/5

La parfaite lumière

Dans le Japon du XVIIe siècle, le jeune Takezó devient le samouraï Miyamoto Musashi et n'a plus qu'un seul but : tendre à la perfection. Dépasser ses sentiments et persévérer pour s'améliorer, se perfectionner et parvenir à comprendre le sens profond de la vie en développant son art, l'art du combat. Duel après duel, il crée son propre style. Son parcours initiatique, mariant aventures, amour et quête de soi, nous entraîne dans une grande fresque épique. Un chef-d'œuvre ! (Amazon)

Mon avis : 
Et voici le deuxième volet des aventures de  Musashi toujours en quête du parfait accord entre l'homme et son sabre. Un récit intéressant, plein de philosophie et aux aventures trépidantes. Un pavé, certes, mais qui se lit simplement. juste un petit bémol sur la fin qui s'éternise un peu trop à mon goût.

Ma note : 5/5