samedi 17 août 2013

Quand la Justice crée l'insécurité

Présentation de l'éditeur
Le fonctionnement actuel de notre système judiciaire met en danger la sécurité des citoyens. Face à cette insécurité, il ne faut plus se demander : « Que fait la police ? », mais : « Que fait la Justice ? » Car une réalité insoupçonnée du monde pénal favorise l’impunité et se désintéresse des victimes. Contre le « judiciairement correct », ce livre démonte toutes les idées reçues qui engendrent dérive de notre société et perte des valeurs, lesquelles fondent toute politique de lutte contre la délinquance. Parmi ces préjugés, on entend que la prison est l'école du crime, ou que la pauvreté est une cause de la criminalité. Ce « dogmatisme pénal » empêche nos dirigeants à prendre les mesures qui s’imposent. Grâce à un travail acharné avec tous les acteurs concernés (juges, avocats, psychiatres, policiers, victimes, responsables politiques) et à une riche documentation, Xavier Bébin nous livre ici un texte vif et courageux qui décrit les dérives d'un système judiciaire et nous donne une vision plus juste du crime et de la justice pénale en France.
Biographie de l'auteur
Diplômé de Sciences Po, juriste, criminologue et secrétaire général de l'Institut pour la Justice, Xavier Bébin intervient régulièrement dans les médias. Il est l'auteur de Pourquoi punir (2007). (Amazon)


Mon avis : 
Bon sang que c'est le bazar total au sein de la justice française! On parle de "Justice" mais y en a-t-il vraiment une? N'est-ce pas là une "Justice" réservée aux meurtriers et polymorphes en tout tout genre? Il faut savoir que les victimes n'ont aucun suivi contrairement au présumé coupable qui bénéficie d'une aide juridictionnelle et d'une aide pour sa réinsertion quant à la victime elle n'a que ses yeux pour pleurer et son porte monnaie pour "assurer sa propre sécurité". Il faut savoir que la justice est une "organisation indépendante" et qu'elle n'obéit pas forcément au Garde des Sceaux. Les magistrats en France manquent de connaissances en criminologie et c'est ce qui génère de gros vices de procédures. Prenons exemple sur le Canada où le coupable est puni à la hauteur des faits commis et la victime protégée. 
Ce livre est facile à lire, nullement ennuyeux comme on pourrait l'imaginer. Je vous le conseille vivement. 

Ma note :5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire