mardi 27 septembre 2011

Le secret des glaces de Philip Carter

Un livre que j'ai eu la chance de lire en avant première dans le cadre du jury de France Loisirs. Vous aurez le plaisir de le découvrir quand il sera en rayon ^^



Un secret ancestral convoité qui a traversé les temps est aujourd’hui convoité par des hommes qui sont prêts à tout pour le récupérer.


La chasse au trésor est ouverte. Le secret de l’autel des ossements intéresse les hommes des services secrets. Zoé, la dernière Gardienne du secret, apprend son existence suite à l’assassinat de sa grand-mère qu’elle n’avait, jusqu’ici, jamais connu. Elle creuse le passé douloureux et énigmatique de cette de femme à la recherche d’une réponse qui lui sera donnée au péril de sa vie.
L’auteur mêle avec brio fiction et réalité en passant par l’assassinat de JFK et le pseudo suicide de Marilyn Monroe.

Mon avis : 

Ce livre se lit facilement, les scènes sont imagées et notamment les scènes d’actions très visuelles. Le rythme varie selon l’intensité des événements. On reste haletant à chaque fin de chapitre et notre envie d’en découvrir davantage ne nous quitte pas jusqu’à la fin.
Le style n’a rien de littéraire, il est léger.

Si vous aimez les films d’actions et les nuits blanches à tourner les pages, alors n’hésitez pas à le lire. Les personnages ont des caractères bien trempés, un style bien à eux et ils sont attachants.



C’est un livre qui se lit relativement vite malgré le nombre de pages important. Idéal quand on voyage, en vacances, ou tout simplement si l’on a envie de s’aérer la tête. 

Personnellement, ça manquait un peu de "belles phrases" et les scènes d'actions un peu trop  longues... peut-être moins de pages auraient suffit.


Ma note : 3,5

Marie, l'ange rebelle

Présentation de l'éditeur

Coup de foudre absolu, bonheur fusionnel, désir ardent, passion dévastatrice, souffrance et haine : leur relation fut unique. Elle, comtesse Marie d'Agoult, mère de deux enfants, ange de douceur, mais rebelle comme un animal traqué ; lui, Franz Liszt, jeune homme à la beauté éclatante et au génie artistique exceptionnel. Un jour, le musicien l'enlève et leur folle aventure commence. Cette déchirante histoire a scellé à jamais les destins d'une figure parfaite et avant-gardiste de la femme libre et de l'un des plus grands compositeurs de tous les temps.

Biographie de l'auteur

Né à Loches, Gonzague Saint Bris a grandi à Amboise, au Clos-Lucé, dernière demeure de Léonard de Vinci et propriété familiale depuis deux cents ans, aujourd'hui ouverte au public. Il est le président fondateur de " La Forêt des Livres ", festival qui accueille chaque année au mois d'août, à Chanceaux-près-Loches, en Touraine, plus de cent cinquante auteurs et cinquante mille visiteurs. Chef de file du mouvement des nouveaux romantiques, il a consacré des ouvrages à George Sand, Alfred de Vigny, Honoré de Balzac et Alexandre Dumas, ainsi que des biographies de La Fayette et de François Ier. Il a reçu le prix Interallié en 2002 et le prix des romancières en 2006. II a publié en 2009 une biographie de la Malibran, La Malibran, la voix qui dit je t'aime, aux éditions Belfond. Marie, l'ange rebelle a paru en 2007 aux éditions Belfond.(Amazon)

Mon avis : 

Quelle belle écriture, fluide, intense, pleine d'émotions, qui vous émeut. Marie D'Agoult est une femme exceptionnelle. Bien mariée, une vie de famille sans problème, Marie mène une vie bien rangée jusqu'au jour où Liszt croise son chemin. C'est le commencement d'une histoire d'amour absolue qui mêle passion, haine et souffrance. Elle laisse tout tomber, son mari, ses filles pour vivre pleinement son amour avec Listz à qui elle donnera 3 enfants. 
Cette femme intelligente côtoie tous les Salons en vogue de l'époque, se mêle de politique et de littérature. On rencontre toute une flopée d'artistes, d'écrivains, et on participe aux ragots de l'époque... Daniel Stern, vous connaissez ? Eh bien, tout comme George Sand, Marie d'Agoult publie certaines de ses œuvres sous ce nom...

Ma note : 4/5

jeudi 15 septembre 2011

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patate

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis ? Un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...). Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle. Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.(Amazon)

Mon avis: 
C'est une lecture découverte pour moi. Je lorgnais ce livre dans les vitrines des libraires mais sans autant avoir l'intention de l'acheter. C'est une amie qui l'a prêté, voilà comment il s'est retrouvé entre mes mains. D'ailleurs, je ne le regrette pas du tout. C'est un coup de coeur. 
C'est un recueil de lettres échangées, de correspondances qui fait découvrir petit à petit la vie de chaque personnage. L'histoire se passe pendant l'Occupation et un peu après, à la fin de la guerre où le calme commence à revenir sans toute fois apaiser les coeurs encore bien marqués par les souffrances que la guerre a causées.
Malgré cette période douloureuse, malgré les scènes horribles, on se laisse attendrir par la présence d'amour et de tendresse qui règne au sein d'une petite communauté qui s'est laissée embarquée dans cette idée d'échange littéraire malgré elle... 
Je vous invite, si cela n'est pas déjà fait, à vous plonger dans cette histoire.

Ma Note : 5/5++