mardi 22 octobre 2013

Les lames

Mère courage, mère carnage ? Depuis qu’une adolescente des environs a été retrouvée assassinée, la ville de Bath est en proie à la panique. Sally ne peut s’empêcher de trembler pour sa fille de quinze ans, Millie, qu’elle élève seule. Car la jeune fille est en danger. Elle subit le chantage d’un dealer qui lui réclame une somme faramineuse. Pour l’aider à rembourser sa dette, Sally, jusqu’alors femme au foyer, accepte de devenir la gouvernante d’un homme richissime à la tête d’un empire pornographique. C’est pour elle le début d’une descente aux enfers dans laquelle sa sœur Zoe, inspecteur de police à Bath, avec qui elle n’est plus en contact depuis des années, s’apprête à la rejoindre… (Amazon)

Mon avis : 
Le début est un peu longuet, la mise en place traîne un peu les pieds mais  le déroulement n'est pas si désagréable. Arrivé à la moitié de l’histoire, là où l'enquête se fait un peu plus pressante, on ne parvient plus à lâcher ce pavé. Un début tout en douceur, histoire de ne pas trop affoler le lecteur, et l'intensité grimpe crescendo... vers la fin, on a le coeur qui bat. Une fois l'enquête menée à bien après moultes péripéties on se sent rassuré sauf que... aaaaaaaaaaaah, à vous de le découvrir!!! Suspens suspens!!! 
Je ne vois pas trop pourquoi l'auteur a choisi le thème des lames du Tarot. Je m'attendais à ce qu'elle se base sur ces lames, ce qui n'est pas franchement le cas. 

Ma note : 4/5

mardi 15 octobre 2013

La reine des neiges

Ce conte a été écrit entre 1838 et 1860. J'ignorais complètement que le grand romanciers  Dumas père était un conteur.
Voici ce que j'ai trouvé sur le site consacré à Dumas. Un résumé qui n'est pas celui de son conte : 

La reine des neiges (d'après Andersen) Le petit Peters reçoit dans le cœur un éclat du miroir du diable qui a le pouvoir d'enlaidir ce qui est beau et de rendre beau ce qui est laid. Le cœur glacé, il est attiré par la Reine des Neiges qui l'emporte dans son palais de glace dans le pays des neiges éternelles. La petite Gerda aime Peters et ne peut se résigner à sa disparition. Elle part à sa recherche. Après un long voyage et de fabuleuses rencontres, elle retrouve Peters et parvient, grâce à son amour et à sa foi, à faire sortir l'éclat de verre du cœur de son ami. Les deux enfants rentrent chez eux; ils ont grandi dans cette aventure et, devenus adultes, se marient.

Mais le conte d'Alexandre Dumas est bien plus tendre car ils décrit l'émotion des enfants devant ces tourbillons de flocons de neige et ils imaginent qu'il y a une Reine qui mène la cadence à l'instar de la Reine des abeilles. J'ai trouvé ce conte féérique et sans doute que les enfants de nos jours sont en manque de rêves. Dommage pour eux. C'était un récit court mais une belle découverte pour moi qui suis fan de Dumas!! Merci au challenge "un mot, un titre".

jeudi 10 octobre 2013

Hors de moi

RÉSUMÉ DU LIVRE
"J' ai tout perdu, sauf la mémoire. Il m'a volé ma femme, mon travail et mon nom. Je suis le seul à savoir qu'il n'est pas moi :j'en suis la preuve vivante. Mais pour combien de temps ? Et qui va me croire ?" Dédoublement, folie, manipulation mentale ? Explorant une nouvelle fois les mystères de l'identité, Didier van Cauwelaert a écrit un suspense hallucinant, l'odyssée d'un homme seul en lutte contre le mensonge de son entourage... ou sa propre vérité. (Evene)
LA DÉDICACE DE L'AUTEUR : Cher lecteur, Imaginez que vous rentrez chez vous après une semaine d'absence. Vous aurez eu un léger accident de voiture, vous sortez de trois jours de coma mais vous vous sentez en pleine forme, en possession de toute votre mémoire : rien n'a changé en vous. Mais vous sonnez à votre porte, et l'homme qui vous ouvre est dans votre pyjama. Votre femme ne vous reconnaît plus. Les voisins ne vous connaissent pas. Et l'individu qui vous a remplacé a la même mémoire que vous, apparemment, mais il a en plus des papiers à votre nom, alors que vous avez perdu les vôtres dans l'accident. Qu'allez-vous faire ? Cherchez une réponse dans "Hors de moi", où je vous attends... A bientôt. (Didier van Cauwelaert)

Mon avis : 
Je ne serais pas aussi enthousiaste que les critiques déjà écrites sur ce roman. L'auteur nous balade un peu et on ne sait pas trop où toute cette histoire nous mène. Ce qui peut être une forme de suspens mais là, c'en est trop. Mais la fin est inattendue. C'est dommage car pour arriver jusqu'à cette fin on traverse des couloirs qui ne nous mènent pas vraiment sur une piste et j'ai trouvé des passages un peu brouillons. 

Ma note : 2/5

mardi 1 octobre 2013

Dr Jekyll et Mr Hyde

Ce célèbre roman ne se réduit pas à une histoire de double, une parodie de Frankenstein. Qu'est-ce qui se cache derrière la porte ? L'intérieur de notre être, où voisinent le civilisé et le sauvage, l'animalité et l'humain, la mort et la vie ? Ou bien un crime secret que nous devrions expier ? Les frontières entre le jour et la nuit s'estompent, comme dans le brouillard ou dans la pluie de Londres. La peur s'insinue en nous, notre identité personnelle vacille. Stevenson multiplie les points de vue, à travers diverses récits, dont le dernier, celui du docteur Jekyll, laisse ouverte une question : et si M. Hyde courait encore à travers le monde ? Hyde n'est pas seulement le mal que Jekyll a expulsé de lui. C'est plutôt la figure du malheur. Par elle, Stevenson a donné une forme à ses tourments. Par l'art, il a triomphé de ses songes cruels. (Amazon)

Mon avis : 
J'ai adoré me replonger dans cet ambiance un peu sinistre. On se croirait au coeur d'une enquête avec Sherlock Holmes. Ce roman à connotation fantastique semblerait être une description de la schizophrénie... C'est ainsi que l'on pourrait imaginer cette histoire. 

Ma note : 3/5