dimanche 25 octobre 2015

Etrange destin d'un poupon = Yoli Médura



Agota visite sa famille en ex-Yougoslavie, elle voyage avec le Simplon Orient Express. A son retour, ses projets sont contrariés, les imprévus s’accumulent. Deux ans plus tard, un événement perturbe les habitants d’un petit village à la frontière hongroise de l’ex-Yougoslavie. Deux enfants se rencontrent, nous les suivons dans les moments clés de leur vie. Avec eux, nous découvrons la vie d’un village et ses coutumes à cette époque.En France, après le retour d’Agota, sa mère, le rêve d’une petite fille se transforme en cauchemar. À l’âge adulte, cette histoire la rattrapera. Ce poupon, Baba, est au centre d’un roman qui évoque le deuil, celui du pays d’origine, celui de l’enfant imaginaire et réel. Il aurait pu s’intituler : De quel bébé s’agit-il ?

Mon avis : 
Ma chère Yoli... je suis vraiment très heureuse d'avoir lu ce petit livre qui m'a comblée ! Quelle plume !! Une force tranquille s'y dégage.. un peu comme celle d'Agota. Les passages où tu racontes son périple en train est une pure merveille. 
L'univers décrit y est apaisant, jovial mais parfois intrigant ou triste. 
En tout cas bravo !!!! 
A quand le deuxième roman ? Merci pour ces bons moments de lecture !
C'est une oeuvre que je recommande chaudement ! 

Ma note : 5/5


Catherine tome 1 = Juliette Benzoni

Catherine Legoix, fille d'un orfèvre sur le Pont-aux-Changes, aime désespérément Arnaud de Montsalvy. Elle épouse le grand argentier du duc de Bourgogne, Philippe le Bon, pendant la pire période de la guerre de Cent Ans. Le destin va s'acharner sur Catherine qui va poursuivre aveuglement son rêve d'amour. (Amazon)

Mon avis : 
Du suspens, de l'action, de l'amour... jusqu'au bout du bout et ça continue (j'imagine) dans le tome 2 que j'ai hâte de lire et que je lirai très bientôt !
Un vrai bijou ce roman et bien documenté ! Certes, on s'y perd un peu dans l'Histoire et les différents personnages (non fictifs!) mais "Le Moyen Âge pour les nuls" dans une main et Catherine dans l'autre, tout se passe bien !! 
C'est une période un peu complexe mais ô combien passionnante que ce Moyen-Age. Au départ, le côté historique m'avait freinée mais une fois que l'on est plongé dans l'histoire, plus rien ne nous arrête !

Ma note : 5++/5 coup de coeur !

Au commencement était le verbe... ensuite vint l'orthographe ! = Bernard Fripiat

Présentation de l'éditeur
L'orthographe, ses règles obscures et ses exceptions vous font souffrir ?
Rassurez-vous, c'est voulu !

Comment pourrait-il en être autrement dans un pays à l'histoire si tumultueuse ? Comme la France, notre orthographe a traversé les siècles en empruntant des voies détournées, sans craindre détours et autres pirouettes.

Il fallait un Belge comme Bernard Fripiat pour raconter cette histoire avec un humour et une irrévérence qui déculpabiliseront les pires cancres. En une centaine de pourquoi, il explique l'origine de chaque difficulté et raconte la folle épopée d'une orthographe que le monde entier nous envie...
Biographie de l'auteur
Historien passionné par la langue française, Bernard Fripiat anime depuis vingt ans des stages d orthographe en entreprise. Auteur dramatique, il est également comédien et chroniqueur radio. (Amazon)

Mon avis : 
Un vrai moment de plaisir !! Hilarant !! On comprend mieux pourquoi le français est une langue aussi complexe avec ses exceptions des exceptions.... Je me suis entendu pousser des "oooh!! aaah!!" au fil des lignes !! Je ne vous cache pas que c'est à cause, en grande partie, de ces hommes "trop intelligents" que nous en sommes arrivés là... Merci messieurs, que serait devenu le français sans Vous!!... il fallait qu'ils se mettent d'accord sur une règle, jusque là tout va bien, mais il a fallu qu'il y en ait qui viennent mettre leur grain de sel !! Oui, oui messieurs les juristes et académiciens !!
Bref, lisez-le et vous jugerez par vous-même!! Vous m'en direz des nouvelles, s'il vous plaît !

Ma note : 5/5

Son mari a tué Massoud = Marie-Rose Armesto

Le 9 septembre 2001, le commandant Ahmed Shah Massoud est tué par deux kamikazes. Pour l'approcher, ils voyagent avec de vrais passeports belges mais sous de fausses identités. Ils se prétendent journalistes mais ce sont des terroristes. Grâce au témoignage exclusif de Malika, l'épouse belge de l'un d'entre eux, ce livre retrace le parcours des assassins, et souligne aussi le rôle joué par les épouses des kamikazes. Cette enquête met en évidence le rôle déterminant joué, dans le recrutement et la formation idéologique, par les réseaux occultes implantés dans la capitale de l'Europe.(Amazon)

Mon avis : 
Témoignage dérangeant qui met vraiment mal à l'aise. On se rend compte de la manipulation omniprésente dans ces communautés musulmanes que j'appellerais "sectes". Néanmoins, ce livre est à lire afin de comprendre certaines vérités dissimulées volontairement. 

Ma note : 4/5