La femme aux pieds nus = Scholatique Mukasonga


Cette femme aux pieds nus qui donne le titre à mon livre, c'est ma mère, Stefania. Lorsque nous étions enfants, au Rwanda, mes soeurs et moi, maman nous répétait souvent : Quand je mourrai, surtout recouvrez mon corps avec mon pagne, personne ne doit voir le corps d'une Mère." Ce livre est le linceul dont je n'ai pu parer ma mère. c'est aussi le devoir de piété filiale de faire revivre, grâce à l'écriture, les travaux et les jours, les traditions ancestrales d'une communauté obstinée à survivre mais qui se sait vouée à une extermination programmée. C'est, au seuil du génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, son histoire, c'est notre histoire. (Amazon)

Mon avis :
J'ai un peu craint de lire des horreurs dans ce livre mais à ma grande surprise, l'auteur décrit davantage la vie au Rwanda, les coutumes et elle "sous-évoque" la violence et la guerre qui hantent leur quotidien. On y apprend beaucoup de choses. C'est instructif. 
Sa plume est juste lorsque qu'elle dépeint ses sentiments en décrivant sa mère. 

Ma note : 3,5/5

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comme un chant d'espérance = Jean d'Ormesson

Le libraire de Kaboul = Asne Seierstad

La carte postale = Leah Fleming