mercredi 15 février 2017

Ne dites pas à ma mère que je suis voyante = Eileen Cook

On dit souvent que l'amour rend aveugle. Pas dans le cas de Sophie Kintock, qui, après une rupture, se découvre un don de double vue jusque-là insoupçonné! Quand Doug la quitte après six ans de vie commune, Sophie, libraire à Vancouver, est prête à tout pour le récupérer. C'est pourquoi, lorsqu'elle apprend que sa nouvelle petite amie, la pulpeuse Melanie, s'intéresse au paranormal, elle a une idée aussi folle que diabolique : proposer à sa rivale une fausse consultation de voyance destinée à faire rompre les tourtereaux. Mais rien ne va se passer comme prévu, car Sophie se retrouve vite dépassée par le succès inattendu de ses nouveaux talents... Eileen Cook signe une comédie désopilante portée par une héroïne au caractère bien trempé, maladroite et attachante à souhait.(Babelio)

Mon avis : 
Petit roman très sympa et plein d'humour. Le sujet de la voyance y est abordé avec beaucoup d'intelligence, ce qui rend le récit fluide et agréable à lire. Que ne ferait pas une femme qui a été jetée par son mec pour le récupérer ? 
A lire pour un bon moment de détente même si on en devine la fin... quand on aime, on ne compte pas :)

Ma note 5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire