La perle et la coquille = Nadia Hashimi

Kaboul, 2007. Depuis qu'il a été enrôlé dans les forces talibanes, le père de Rahima n'est plus que l'ombre de lui-même. Sans lui, sa mère et ses soeurs n'ont pas le droit de quitter la maison.

Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui autorise sous certaines conditions, à travestir une fille jusqu'à ce qu'elle soit en âge de se marier. Rahima devient alors Rahim, et découvre une liberté qui va faire naître en elle un désir d'émancipation aussi fort que celui qu'éprouva son aïeule, Shekiba, un siècle plus tôt. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan. (Amazon)

Mon avis : 

Un récit plus que touchant quand on sait que malheureusement c'est la réalité. Mais il faut noter que cette pratique de non respect de la femme se passe surtout chez les Pachtos, d'ailleurs ce sont eux qui constituent le groupe des Talibans. 
L'histoire est merveilleusement bien menée et le tissage des deux vies de ces femmes est parfait. 
J'ai été bouleversée par la lecture de ce roman. Je lirai ses trois autres romans. 

Ma note : 5/5++

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le libraire de Kaboul = Asne Seierstad

Les enfants de Timpelbach = Henry Winterfield

Un ange distrait = Jean-Pierre RIchard