La carte postale = Leah Fleming

D'un manoir écossais au bush australien, en passant par l'Angleterre en guerre et le désert égyptien, une fresque familiale sur trois générations, qui mêle drames amoureux, disparition d'enfant et secret de famille. Un bouleversant voyage, par l'auteur de L'Enfant du Titanic.
Fin des années 1930. Dans son manoir écossais, la petite Callie mène une vie privilégiée aux côtés de sa tante Phoebe, célèbre actrice londonienne. Mais sa rencontre avec le beau et troublant Toby Lloyd Jones vient tout bouleverser. Fascinée par cet homme d'affaires qui la couvre de bijoux, Callie accepte de le suivre au Caire et de l'épouser. Mais, sous le soleil d'Egypte, un drame se prépare : Callie vient de recroiser, par hasard, le chemin de son amour d'enfance... 
Quelques mois plus tard, c'est une femme hagarde et enceinte qui rentre en Angleterre, à l'heure même où résonnent les échos de la Seconde Guerre mondiale... 

Début 2000, Australie. Melissa Boyd se voit confier une mission par son père mourant : retrouver cette élégante anglaise qui, près de soixante ans plus tôt, l'a abandonné à une famille de fermiers australiens, alors qu'il n'était qu'un petit garçon. Seul indice : une carte postale signée Caroline Boardman, et ces mots : " Maman rentrera bientôt. " 

Au fil de son enquête à la recherche de cette mystérieuse grand-mère, Melissa découvre une femme indomptable, partagée entre deux hommes ; mais aussi celui d'une résistante sans concession, déchirée entre sa nation et son fils. (Amazon)

Mon avis : 
Ce livre m'a tout de même bouleversée... le fond historique nous dévoile la vie d'une résistante qui perd toute son identité et nous suivons pas à pas la vie d'une mère brisée en voulant se battre pour sa patrie. 
Les personnages sont bien modelés et l'histoire bien tissée. 
J'ai passé un bon moment. 

Ma note : 4/5

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le libraire de Kaboul = Asne Seierstad

Comme un chant d'espérance = Jean d'Ormesson