dimanche 13 juillet 2014

L'insolente de Kaboul

Biographie de l'auteur
Chekeba Hachemi est née en 1974 à Kaboul dans une famille bourgeoise et influente. Elle a onze frères et soeurs. Son père était gouverneur, un homme proche du peuple qui est mort quand elle avait deux ans mais qui a toujours incarné son modèle. A l'âge de onze ans, alors que sa mère décide que leur tour est venu de fuir l'occupation soviétique, Chekeba se trouve séparée d'elle et va traverser la passe de Khaibar avec un passeur menaçant. Onze jours de terreur, dans les montagnes, qui lui ouvriront les yeux sur la réalité de la violence de l'occupation russe. En 1999, Chekeba décide qu'il est temps de rencontrer ce Massoud pour lequel l'association qu'elle a créée, trois ans plus tôt, récolte des fonds en vue d'ouvrir des écoles dans le Panshir. Elle redécouvre son pays plongé dans la guerre et devient proche du célèbre commandant, qui voit en elle une aide précieuse pour sensibiliser la communauté internationale à la lutte contre les talibans. En septembre 2001, Massoud est assassiné, les tours tombent, les talibans sont défaits ; Chekeba entre dans Kaboul libéré et devient la première femme diplomate afghane en poste à Bruxelles. En 2005, elle est nommée conseillère auprès du vice-président à Kaboul. Puis, en 2007, ministre-conseiller à Paris. En 2009, après avoir dénoncé la corruption et lassée de constater qu'aucun changement ne répond à son appel, elle décide de donner sa démission. (Amazon)

Mon avis : 
Récit intéressant. La narratrice nous raconte son parcours de femme réfugiée mais aussi celle d'une femme qui a voulu s'en sortir afin de pouvoir aider son pays. Elle avait une dizaine d'année quand elle est arrivée en France et ne parlant pas un mot de français. A force de persévérance elle décroche quand même son baccalauréat et intègre une grande école tout en s'occupant de sa mère et consacrant le reste de son temps aux petits boulots et aux études. Elle réussit à monter une association et se bat pour la cause des femmes afghanes. Son audace la mènera jusqu'au commandant Massoud qui se prend d'amitié pour elle. Ce n'est pas sans mal qu'elle parvient à obtenir un semblant de satisfaction et c'est surtout grâce au personnes qui ont croisées son chemin qu'elle a pu accomplir certaines choses. 

Ma note : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire