dimanche 30 novembre 2014

Le démon et Mademoiselle Prym = Paulo Coelho

Amazon.fr
Éternelle question du Bien et du Mal. Pour nous conter cette parabole, Paulo Coelho a transformé le fruit du savoir en lingots d'or, et le jardin d'Éden en petit village perdu dans les montagnes, somnolant dans une paisible béatitude. Et le serpent tentateur, voyageur élégant et beau parleur, a choisi pour médiatrice Chantal Prym, jeune et jolie barmaid. Décor d'une biblique simplicité, pour cette fable discrètement parfumée au soufre. Coelho dissèque et manipule ses personnages comme des marionnettes, dans ce monde tout bruissant d'ombres, d'anges et de démons bavards, où la mort ne se cantonne pas aux cimetières, mais reste toujours intimement liée à la vie. Alors, les hommes sont-ils bons ou mauvais ? Et Dieu s'intéresse-t-il à leur sort ? Les âmes ici se creusent comme des gouffres, où tourbillonnent le chaos des pulsions, des frustrations, la fascination et l'horreur de l'ennui. Forces contraires, qui se paralysent ou se décuplent : Coelho fait œuvre de chimiste plus que "d'alchimiste", et dans un style vigoureux, assène quelques vérités qui ne sont pas toutes bonnes à dire. --Scarbo --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
Présentation de l'éditeur
Isolé dans une région montagneuse, le petit village de Bescos vit comme hors du temps. Le mal ne semble pas y avoir prise. Jusqu'au jour où survient un mystérieux étranger. La tentation et l'envie pénètrent dans le cœur des habitants : le village a sept jours pour choisir entre l'honneur et la misère, le crime et la fortune. L'homme naît-il bon ou mauvais ? Au travers des pensées de Mlle Prym, la jeune et jolie barmaid de l'hôtel, nous entrons au plus profond des âmes, où tourbillonnent pulsions, frustrations, angoisses, et rêves...

Mon avis : 
Un thème basé sur la religion qui, à mon goût, n'est pas désagréable à lire. quand la Religion et la Philosophie tissent leurs théories sur le Bien et le Mal on parvient à s'emmêler unpeu les pinceaux mais j'ai trouvé que cette lecture nous menait sur la voie de la réflexion : Faut-il faire le Mal pour obtenir le Bien? 
Bonne lecture mais parfois redondante. 

Ma note : 3/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire