samedi 6 décembre 2014

Papa-Longues-Jambes = Jean Webster

Revue de presse
Sujet : Au début du XX° siècle, aux Etats-Unis, Jerusha Abbott ne connaît à dix-sept ans que son orphelinat ennuyeux, où elle a toujours vécu. Elle apprend qu'un donateur, qui veut rester anonyme, lui offre quatre années d'études supérieures à l'université de jeunes filles, en échange d'une lettre par mois. N'ayant aperçu de ce monsieur que son ombre portée à la lumière des phares, elle le surnomme affectueusement Papa-longues-jambes et lui écrit très souvent. C'est une nouvelle vie qui commence, pour elle qui découvre la liberté, rencontre la haute société américaine, et s'essaye au métier d'écrivain.
Commentaire : Roman épistolaire écrit par une femme écrivain morte prématurément, ce livre nous transporte dans l'Amérique des années 1910. Naïve et spontanée, l'héroïne porte autour d'elle un regard neuf et amusé, exerçant à bon escient son sens critique et son sens de l'humour. Dotée d'une intelligence fine et d'une grâce certaine, elle découvre le « grand monde » à travers ses camarades d'université et leur famille. Durant quatre ans, elle écrit à son donateur sans recevoir de réponse, en relatant tout ce qui fait son quotidien, exprimant impressions, sentiments et remarques en tout genre, avec beaucoup de fraîcheur. Elle fait montre d'un caractère décidé et d'idées politiques nouvelles. Elle ne voit pas venir l'heureux dénouement que le lecteur un peu attentif aura deviné. Cette belle histoire plaira aux lectrices sentimentales qui aiment rêver. Le style employé est simple et direct, proche d'une conversation qu'aurait l'héroïne avec son protecteur. 
Ce texte a été édité pour la première fois en 1912. 


Quatrième de couverture
Un bienfaiteur, qui désire rester anonyme, offre de t'envoyer à l'université. En échange, tu lui écriras chaque mois une lettre donnant des détails sur tes études et ta vie là-bas, une lettre comme tu en écrirais à tes parents, s'ils vivaient encore.Pour Judy Abbott, jeune orpheline élevée entre les murs d'un respectable et ennuyeux foyer, la proposition est aussi surprenante qu'inespérée. Elle accepte de bonne grâce de se plier aux exigences de son mystérieux tuteur auquel elle a donné le surnom affectueux de Papa-Longues-Jambes. (Amazon)

Mon avis : 
Roman épistolaire très frais!! Ce livre destiné aux jeunes entre 10 et 12 ans est bourré de références littéraires et des Classiques s'il vous plaît!! C'est un livre que j'avais lu il y a fort longtemps et que j'ai relu avec grand plaisir !!! J'étais contente de l'avoir dans ma bibliothèque. Je devais effectivement être au collège quand je l'ai lu. 

Ma note : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire