samedi 9 mai 2015

Le philosophe qui n'était pas sage = Laurent Gounelle

Une tribu au cœur de la forêt tropicale, reconnue peuple le plus heureux de la terre. Survient Sandro, jeune philosophe. Poussé par une vengeance personnelle, il fait le vœu de détruire l’équilibre de ses habitants et de les rendre malheureux à vie. Il va devoir affronter Elianta, une jeune femme qui se bat pour lui résister, déterminée à protéger son peuple. « La forêt tropicale semblait retenir son souffle dans la chaleur moite du crépuscule. Assise devant l'entrée de sa hutte, Élianta tourna les yeux vers Sandro qui s'avançait. Pourquoi ce mystérieux étranger, que l'on disait philosophe, s'acharnait-il à détruire secrètement la paix et la sérénité de sa tribu ? Elle ne reconnaissait plus ses proches, ne comprenait plus leurs réactions... Qu'avaient-ils fait pour mériter ça ? D'heure en heure, Élianta sentait monter en elle sa détermination à protéger son peuple. Jamais elle ne laisserait cet homme jouer avec le bonheur des siens. » (Amazon)

Mon avis :

Un petit bijou qui nous pousse à réfléchir sur le devenir actuel de notre société de de nos mentalité. Laurent Gounelle se réfère beaucoup à Marc Aurèle, un étonnant homme politique, empereur romain, plus philosophe que guerrier.

"Aie à l'esprit que la force, l'énergie et le courage n'échouent pas à celui qui s'indigne et se fâche. Plus on se rapproche de l'impassibilité, plus on est fort. La colère trahit la faiblesse de même que l'affliction : toutes deux sont des blessures, des capitulations."

Je vous laisse méditer sur cette réflexion qui est on ne peut plus juste et toujours d'actualité.
Un coup de cœur comme pour le précédent "L'homme qui voulait être heureux.".
Deux œuvres non dénuées de bon sens et surtout pleines de sagesse et de vérité.

"Tu t'es donné du mal? s'étonna le héron. Alors pourquoi n'y renonces-tu pas pour recevoir du bien?"
"La meilleure manière de se venger des méchants c'st de ne pas se rendre semblable à eux."

Ma note : 5/5 ++ Coup de cœur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire