lundi 13 juin 2011

Le Projet Bleiberg

Présentation de l'éditeur

« Depuis hier, je ne suis plus aussi sûr d’avoir envie de crever, du moins, pas avant d’avoir tiré cette histoire au clair. Et en plus, j’ai de la monnaie à rendre. » 1942. Pologne. Camp de Stutthof. Le chef suprême de la SS rencontre secrètement le scientifique en charge du plus important projet du 3e Reich. De nos jours. États-Unis. Jay Novacek, jeune trader new-yorkais, dépressif et alcoolique, reçoit la visite de deux émissaires de l’armée. Son père, haut gradé de l’US Air Force, vient d’être assassiné. Aussitôt, la C.I.A. dépêche une pétillante recrue pour protéger le fils du défunt. Au même moment, près de la base de Langley en Virginie, un agent du Mossad abat un espion à l’issue d’un interrogatoire musclé. Muni de nouvelles informations, il se rend vers son prochain objectif : un certain Jay Novacek. Venue des heures les plus sombres de l’Histoire, une terrible machination se met en branle, menaçant l’humanité tout entière. N’est-il pas déjà trop tard pour l’arrêter ?

Biographie de l'auteur

Journaliste, sportif de haut niveau puis chef d'entreprise, David S. Khara est aujourd'hui écrivain à plein temps. Après le succès de son polar vampirique Les Vestiges de l'Aube, David S. Khara nous entraîne dans un nouveau roman passionnent et mené tambour battant, dans la plus pure tradition des thrillers anglo-saxons. Entre spéculation historique et enquête policière, Le Projet Bleiberg rouvre des dossiers que l'on tenait pour définitivement scellés.(Amazon)

Mon avis : 

Tout d'abord, je souhaite remercier France Loisirs pour avoir retenue ma candidature et je suis heureuse de faire partie des membres du Jury Toplecteur, ce qui me permet de faire de belles découvertes.

Jérémy est un jeune trader New Yorkais qui n’a plus rien à espérer de la vie, alcoolique et dépressif.  Tout a commencé un matin où des officiers de l’US Air Force viennent frapper à sa porte pour lui annoncer la mort de son père. La nouvelle lui importe peu, son père les a abandonnés sa mère et lui. Il va devoir aller faire part de son décès à sa mère, hospitalisée. Et c’est à partir de là que sa vie prend une tournure inattendue et presque choquante : sa mère lui remet une clef gravée de la croix gammée et lui apprend que son employeur est un agent de la CIA qui a constamment veillé sur sa sécurité. 
Flanqué d’un agent secret plutôt sexy, il va devoir se rendre en Suisse afin de découvrir ce que contient le coffre de cette banque…
Il va apprendre que son père avait mis le doigt sur une affaire délicate à l’époque de la Seconde Guerre mondiale.

Une course poursuite à travers les intrigues historiques et les machinations du monde secret de l’espionnage, CIA, Mossad, KGB tout y passent. On y découvre également les horreurs commises au cours de la Seconde Guerre mondiale, côté nazis.Ce côté m'a pas mal plu.

On passe d’une époque à l’autre, de l‘Occupation à nos jours, sans que le fil de l’intrigue ne soit jamais cassé. L’écriture y est fluide, l’humour très présent ainsi que la gravité des faits bien marqués. Plus on avance dans l’histoire, plus le rythme s’accélère et moins on a envie de lâcher le livre.
J'ai trouvé qu'on visualisait parfaitement les scènes, comme si l’on était devant un écran de cinéma. 
C’est une lecture sympathique, les personnages sont très attachants. Une lecture qui nous fait oublier le moment présent une fois qu’on y a mis le nez dedans.

 L’humour bien présent des personnages fichés d’un caractère bien trempé m’a complètement séduite.  Le côté historique que tout le monde connaît, certes, ne prend pas trop de place dans le récit. Il est présent mais pas encombrant. Et pour terminer, je dirais que cela fait passer un moment agréable. J'ai apprécié cette lecture.

Ma note : 3/4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire