lundi 2 janvier 2012

Les enfants d'Alexandrie

Mon avis : 

L'auteur retrace l'histoire des enfants de Cléopâtre et de Marc Antoine. On ne peut pas dire qu'il se passe grand-chose dans leur vie comparé à la situation politique du pays où Marc Antoine perd guerre sur guerre malgré le soutien de Cléopâtre.
 
Cléopâtre et Marc Antoine eurent un fils, Césarion, des jumeaux Cléopâtre (appelée Séléné) et Alexandre et enfin Ptolémée, le petit dernier plus fragile.
Dès leur plus jeune âge, ces enfants apprennent à supporter le rythme de vie de leur mère. Des voyages interminables, une mère dominatrice et amoureuse… une enfance très difficile pour la petite Séléné qui traverse une époque sanglante et sans merci.
L'alliance de l'imperator d'Orient et de la reine d'Egypte dérange Rome. Octave déclare la guerre. Marc Antoine meurt suite à un terrible massacre, Cléopâtre faite prisonnière se suicide.

A travers la plume de Françoise Chandernagor, nous avons aujourd'hui la possibilité de découvrir la vraie vie de Cléopâtre et d'en avoir une autre vision que celle des films. La vie de l'époque y est tout aussi bien décrite.
Malheureusement, on n'en saura pas beaucoup sur la vie de ses enfants.
Côté écriture, j'ai trouvé un style un peu éparpillé, haché. On s'y perd parfois entre la narration historique et le "grain de sel" de l'auteur. C'est un livre qui nécessite une certaine concentration.
Quand on sait que ce livre est le premier tome d'une trilogie, les lecteurs les plus avertis n'en seront que satisfaits.

Je pense qu'une certaine connaissance de l'époque est nécessaire pour apprécier amplement le contenu. Ce livre ne se lit pas somme un "vulgaire roman". Il faut rester concentré.

La description du décor et de l'ambiance de l'époque est ce qui vous permet de vous évader au cours de cette lecture. Par contre, la lecture demande de la concentration et de l'attention. On a parfois besoin de se remettre dans le contexte historique pour savourer les détails des faits. 
 
Ma note : 1,5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire