vendredi 14 décembre 2012

Mémoire en cage


Amazon.fr
Qui ? Pourquoi ? Comment ? Telles sont les trois questions que se pose le commissaire Gabelou face à ses trois cadavres. Car il y a forcément un lien entre les corps carbonisés retrouvés dans l'appentis du jardinier de l'hôpital. Mais Gabelou nage dans le brouillard. Qui a tué le docteur Morier, responsable du service des infirmes moteurs et cérébraux ? Cynthia, la jeune handicapée en fauteuil électrique ? Et le père de Cynthia ? Et si l'un des trois avait tué les autres et s'était suicidé ensuite ? Mais lequel ?... Ce n'est pas Cynthia qui parlera. C'est bien dommage car, si Gabelou pouvait entendre sa confession, il verrait qu'il ne faut pas se fier aux apparences...
Récit d'une vengeance savamment fomentée, Mémoire en cage est l'un des premiers romans de Thierry Jonquet. D'une construction machiavélique, ce récit est un chef-d'oeuvre de suspense. Il met en scène une machination parfaitement orchestrée par un personnage qui cache admirablement bien son jeu. --Christophe Dupuis

Quatrième de couverture
Qui ? Pourquoi ? Comment ?Voilà les questions que se posait le commissaire Gabelou. Trois questions pour trois cadavres. Comment en était-on arrivé là ? La fatalité, l'injustice et la vengeance...Cynthia a beau être prisonnière de son fauteuil roulant et de son corps souffrant, elle n'est peut-être pas si débile qu'il y paraît. Sa vie est fichue alors il ne lui reste plus qu'à réussir la mort de l'ordure qui a tout gâché. Mais comment ?

Mon avis : 
Rien ne laisse imaginer qui est le tueur. Rien ne nous met sur la piste et pourtant... oui, pourtant les soupçons se posent sur tel ou tel personnage. Thierry Jonquet aura su mener cette intrigue avec beaucoup de tact. Cependant, ce n'est pas mon roman préféré.Sans doute à cause du contexte un peu... dérangeant. Sans doute à cause du vocabulaire utilisé, mais un vocabulaire qui se prête à l'ambiance...

Ma note : 2,5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire