vendredi 22 mars 2013

La fille sauvage de Jim Fergus

En 1932, au cœur des territoires vierges de la Sierra Madre, un chasseur de pumas fait une bien étrange capture : celle de la Nina Bronca, jeune femme appartenant à l'une des dernières tribus apaches vivant à l'état " sauvage " dans les montagnes. Exposée aux yeux de tous comme une bête de foire, ligotée à moitié nue sur le sol glacial d'une cellule, elle ne souhaite plus qu'une seule et unique chose : se laisser mourir. C'est compter sans l'aide miraculeuse de Ned Giles, apprenti photographe qui, accompagné d'une courageuse anthropologue, d'un étudiant dandy et de deux éclaireurs indiens, va braver la mort et les dangers afin de ramener l'envoûtante sauvageonne parmi les siens. Au risque de croiser le chemin du terrifiant Indio juan, redoutable chef apache dont la barbarie n'a d'égale que sa monstrueuse difformité physique... " Un superbe roman. " Philippe Lemaire - Le Parisien / Aujourd'hui en France

Mon avis :
Une histoire écrite sous forme de "mémoires" ou de journal. Très bien écrit et vivant. Une Expédition est lancée pour aller chercher un petit mexicain qui avait été capturé par les Apaches.  On vit cette aventure à travers la plume de l'auteur qui nous fait part des écrits d'un jeune photographe des année 30. Il dit bien à la fin qu'il est parti d'une base réelle en y mêlant un peu de fiction. Mais c'est qu'on s'y croit dans la Madre Sierrau beau milieu de la Rancheria en compagnie des Apaches (pas toujours sympathiques). 
Une réplique d'un ancien Apache faite à un Blanc m'a marquée : "Vous arrivez chez NOUS, Oeil-Blanc, avec vos armées, vos fusils, vos canons. Vous nous volez nos terres, vous massacrez tous les Indiens qui encombrent votre route et vous parquez ce qui reste dans les réserves. Et ensuite, vous nous demandez de nous battre loyalement? Comment croyez-vous qu'une tribu de quelques milliers de personnes a survécu à 300 ans de persécution? Comment avons-nous fait pour ne pas finir exterminés, comme vous dites si bien, chef? Je vais vous le dire, MOI, en oubliant d'être loyaux. Quant aux atrocités dont vous parlez, c'est vous, Oeil-Blanc, vous les Espagnols, vous les Mexicains, qui vous nous avez montré comment s'y prendre."
Ce livre me faisait de l'oeil depuis un moment et je suis ravie de l'avoir eu en main.


Ma note : 5/5

2 commentaires:

  1. C'est le 1er livre de Jim Fergus que j'ai lu et j'ai adoré. J'ai donc lu ses 2 autres livres.
    A ne pas manquer. Patricia de Dugny

    RépondreSupprimer
  2. Coucou !!
    comme ça me fait plaisir de te lire! Je compte sur ta fidélité, hein ? MDR
    Gros bisous

    RépondreSupprimer