mardi 18 septembre 2012

Si c'était à refaire...

Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier. Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l'Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s'effondre dans une mare de sang. Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012… Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage. À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin. De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu'au dénouement… à couper le souffle.  (Amazon)

Mon avis : 
Sympa et terrifiant à la fois. Le côté historique nous glace un peu le sang mais l'idée de la remontée du temps du personnage principal rend la lecture agréable. On s'y perd par moment mais sans plus. L'auteur nous remet très vite dans le contexte. J'aime toujours autant les échanges des personnages sur le plan du dialogue. 

Ma note : 4/5

2 commentaires:

  1. J'ai bien aimé ce contexte historique. Ce qui a sauvé le livre à mon avis. ^_^

    RépondreSupprimer
  2. Oui, l'intrigue était bien menée en plus !!

    RépondreSupprimer