jeudi 24 janvier 2013

Viktoria 91


Quatrième de couverture : 
Londres, 1891.
Un tueur rôde dans le quartier de Whitechapel. À la lueur blafarde d'un réverbère gît un bobby, le crâne défoncé... C'est un androïde que de braves londoniens s'apprêtent déjà à démonter ! Reporter impétueux, Norman Latimer se lance dans une enquête délicate : quel rôle joue la mystérieuse Lady Audrey Burton ? Pourquoi se confie-t-elle à lui ? Craindrait-elle de faire appel à Scotland Yard ? Latimer est perplexe.
Il se trouve confronté à d'étranges phénomènes. Heureusement, son vieil ami, l'inspecteur Doty, et Kate Harbuck, la prostituée au grand cœur, vont lui venir en aide, chacun à sa façon. Dans ce monde singulier, où les fiacres conduits par des cochers-robots sont attelés à des chevaux mécaniques, la ténacité de Doty et de Latimer sera mise à rude épreuve ! 

Mon avis : 

Une petite histoire délicieusement racontée avec suspens et mystère garantis. C'est sympa de se retrouver à l'époque victorienne dans une Londres ancienne avec ses quartiers chauds et malfamés et où l'on y trouve des automates. Oui, des automates. L'anachronisme ambiant rend l'histoire encore plus vivante. 

Ma note : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire