dimanche 13 janvier 2013

Lady Grace = Une disparition mystérieuse


Revue de presse
Sujet : Nous sommes en 1569. Lady Grace, que nous avons découverte dans un premier roman "Un assassin à la cour", nous fait partager son deuxième journal intime. Nous la retrouvons demoiselle d'honneur de sa Gracieuse Majesté, la reine Elisabeth : Lady Sarah se serait enfuie avec un capitaine rencontré trois jours plus tôt. Lady Grace compte tirer cette affaire au clair et mener l'enquête dans les couloirs du palais et les ruelles de Londres, quitte à affronter la mer.
Commentaire : Une nouvelle intrigue à la cour, et suite des confessions de Lady Grace. Sous forme d'un "diary", la vie à la cour d'Angleterre nous est traduite de l'anglais, et narrée dans un langage actuel et soigné. L'intrigue tient en haleine et est menée à un rythme soutenu. On apprécie la couverture cartonnée percée d'un hublot laissant apparaître Lady Grace. Ce carnet de bord est parsemé de tâches d'encre, accentuant l'ambiance véridique du journal intime. Une aventure riche d'enseignements, passionnante et captivante, dans la lignée du roman précédent. -- www.choisirunlivre.com

Présentation de l'éditeur
Lady Sarah a disparu ! Elle se serait enfuie avec le capitaine Drake, qu'elle a rencontré il y a trois jours à peine. C'est du moins ce que les apparences laissent penser. Moi, je me méfie des apparences... Et je compte bien tirer cette affaire au clair. Foi de Lady Grace ! Même si je dois, pour cela, affronter la mer ! Lady Grace, demoiselle d'honneur à la cour d'Elisabeth Ier, mène l'enquête dans les couloirs du palais et les ruelles de Londres. Suivez-la dans cette deuxième aventure. (Amazon)

Mon avis : 
Et voici le deuxième volet des aventures de Lady Grace courageuse poursuivante d'arme et demoiselle d'honneur de la reine Elizabeth. Cette fois, elle nous emmène en plein coeur des océans à bord d'un navire de pirates... L'écriture est toujours aussi fluide et sympathique. On s'y croirait vraiment !

Ma note : 5/5 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire